RMC Sport

Dumerc : « Une ferveur est née »

Céline Dumerc estime que les Bleues doivent encore progresser

Céline Dumerc estime que les Bleues doivent encore progresser - -

A moins de 2 semaines du début de l’Euro de basket féminin(du 15 au 30 juin), Céline Dumerc s’accorde une petite pause dans les allées de Roland-Garros. Mais pour la meneuse de Bourges, malgré la préparation sans fausse note de l’équipe de France, restée invaincue, il reste encore du travail.

La préparation de l’équipe de France a été idéale…

Ce qu’on a fait jusqu’à présent est plutôt intéressant mais il faut relativiser l’adversité qu’on a eue : on a joué 3 fois l’Italie, on a affronté une équipe biélorusse renouvelée et avec beaucoup d’absentes, même chose pour les Lituaniennes… Il y avait beaucoup de joueuses qui arrêtent et qui ne seront pas à l’Euro donc mine de rien, ça a déstabilisé les équipes qu’on a rencontrées. Donc ce qu’on a fait est intéressant, mais on a encore du travail.

Quels sont les points à améliorer ?

On a vu notre première mi-temps face à la Russie : notre stratégie a été la bonne mais on a eu pas mal de difficultés dans la réalisation. Ce sont des petits réglages qu’on doit mettre en place à l’entrainement et qui viendront s’additionner à tout le contenu qu’on a eu jusqu’à présent. On espère être prêtes pour le 15 juin : ça ne sert à rien d’être prêtes trop tôt. On a fait de belles prestations mais c’est au championnat d’Europe qu’il faudra être performantes.

« On sent qu’une ferveur est née »

Sentez-vous la ferveur du public ?

Oui, on sent déjà que le public est présent. On a joué 6 matchs de préparation : sur 5 matchs, la salle était pleine. D’ailleurs pour le 6e, ça nous a fait drôle de voir que la salle n’était pas pleine. Le public nous soutient. On sent vraiment qu’une ferveur est née après les Jeux Olympiques (médaille d’argent ndlr). C’est pour ça qu’on a hâte d’en découdre pendant ces championnats d’Europe. Jouer à la maison, c’est extra ! On ne pouvait pas rêver mieux.

Vous considérez-vous comme favorites ?

C’est l’entourage, les médias, les adversaires qui nous collent cette étiquette de favorites. Nous, on sait que l’équipe de France de cette année n’est pas l’équipe vice-championne olympique à Londres : l’effectif a énormément changé. Maintenant, on a envie de gagner ! On est là pour jouer les matchs, les gagner les uns après les autres et on espère aller le plus loin possible.

Depuis les JO de Londres, vous avez enchaîné les matchs : ressentez-vous la fatigue ?

Malgré notre préparation assez intensive, on a quand même des petites plages de repos. Pouvoir assister à Roland-Garros, c’est vraiment agréable. Et puis, le sport en extérieur, ça nous change !

A lire aussi :

- La double casquette de Pierre Vincent

- Les Bleues en mode Euro

- Dumerc : « J’avais dit au président qu’on ne gagnerait rien… »

Le titre de l'encadré ici

Dumerc en couverture du dictionnaire Hachette !|||

Entrée dans le cœur des Français après des JO 2012 exceptionnels, ponctués par une médaille d’argent, Céline Dumerc fait son apparition dans le dictionnaire Hachette 2014. Mieux, la meneuse des Bleus figure en photo sur la couverture, en compagnie de l’acteur Omar Sy. La consécration !

Propos recueillis par Rodolphe Massé