RMC Sport

EuroBasket - Parker : "J’attendais mon heure"

Principal artisan du succès tricolore face à Lettonie (84-70) ce mardi en quart de finale de l’EuroBasket, Tony Parker (18 points) a repris son leadership sur la maison bleue. Il attend désormais le choc face à l’Espagne en demies jeudi (21h).

Tony, c’est fait, la France est dans le dernier carré…

C’était génial de jouer devant un public comme ça, un gros match à pression pour intégrer le dernier carré. C’est une très bonne victoire pour nous. Vous vous étiez montré plutôt discret depuis le début de l’Euro.

On vous a retrouvé sur ce match…

J’attendais mon heure. Au premier tour, le coach m’a beaucoup reposé. En 8es, on n’a pas eu besoin puisqu’on a gagné assez facilement (76-53 contre la Turquie, ndlr). Ce soir j’ai dû mettre un petit coup d’accélération dans le deuxième quart temps. Je me sentais bien. Je voyais qu’on perdait un peu de rythme. Il fallait qu’on remette un peu de jus pour passer devant la mi-temps. En demi-finale, il va falloir faire pareil.

De quel secteur de jeu êtes-vous le plus satisfait ?

Il y a eu un gros match défensif. Il faut que l’on commence nos matches par la défense. C’est ça le plus important pour nous.

« On ne peut pas arrêter Gasol »

Vous allez retrouver l’éternel rival espagnol en demies…

A chaque fois on joue contre l’Espagne. Ils sont toujours sur notre route. Ils ont fait un énorme match contre les Grecs (73-71). C’est la demi-finale, ça va être très dur. Quand on arrive en demi-finale, ce ne sont que des grosses équipes. Que ce soit nous, les Espagnols, les Serbes, les Italiens, les Lituaniens…

Y a-t-il un plan anti-Pau Gasol, qui rayonne dans cet Euro ?

Il n’y a pas de tactique spéciale. On ne peut pas l’arrêter. On peut juste essayer de le ralentir. Mais il n’y a pas que lui. C’est une équipe complète.

F.G