RMC Sport

Heurtel : « Aider Parker à être à 100% »

Thomas Heurtel

Thomas Heurtel - -

Meneur de Vitoria (Espagne), Thomas Heurtel portera le maillot de l’équipe de France durant l’Euro en Slovénie (4-22 septembre). L’ancien Strasbourgeois, invité de Basket Time, aura la lourde tâche d’être la doublure de Tony Parker.

Thomas, était-ce une surprise de faire partie de la liste pour l

Oui, c’était une surprise mais je pense que j’ai montré de bonnes choses durant la préparation et Vincent (Collet, le sélectionneur, ndlr) m’a fait confiance. Mais c’était quand même une surprise.

Tony Parker vous couvre de compliments. Cela doit vous faire plaisir...

Je suis très fier qu’il dise de bonnes choses pour moi. Tous les jours j’essaye de lui montrer ce que je sais faire et je suis très content que ça lui plaise.

Comment avez-vous appris votre sélection ?

Je l’ai appris après le match contre la Grèce (67-79). Je ne l’ai pas su avant. Je ne pense pas que ça se soit fait que sur ce match. Vincent a essayé certaines choses, surtout contre la Grèce. Il m’a dit de rester sur le banc. Il voulait voir Leo (Westermann) comme deuxième meneur, comme il l’avait fait avec moi contre la Croatie (92-60). Leo ne s’en est pas forcément bien sorti et après Vincent a fait son choix avec le staff durant la soirée.

Pensez-vous avoir des responsabilités dans cette équipe ?

J’en ai déjà parlé avec le coach. Sur la première phase de l’Euro, normalement j’aurai un temps de jeu similaire à celui de la préparation. Et après c’est sûr qu’il fera plus jouer Tony, donc je serai plus là pour le reposer qu’autre chose. Mais je trouve ça normal. Il faut l’aider à être à 100%. Je vais essayer de jouer mon jeu et aider l’équipe, que ce soir pour une, deux ou cinq minutes.

Quel sera l'objectif de l'équipe de France à l'Euro ?

L’ambition est de gagner le championnat d’Europe. Je pense que c’est une année cruciale pour la France. On a la chance d’avoir des joueurs comme Tony (Parker) ou Boris (Diaw) qui sont en fin de carrière, avec une expérience très élevée. On va faire du mieux possible pour aller chercher une médaille.

A lire aussi :

>> La parole aux jeunes

>> Vaty : « Je pensais que c’était une blague »

>> Lauvergne : « Pour progresser, je dois rester au Partizan »

Basket Time