RMC Sport

Basket : C’était le retour des « Bronzés »

Boris Diaw à la rencontre des supporters des Bleus

Boris Diaw à la rencontre des supporters des Bleus - AFP

Les Bleus, médaillés de bronze à la Coupe du monde, effectuaient leur retour en France ce lundi après-midi. RMC Sport les a suivis à la trace.

Leur avion en provenance de Madrid s’est posé peu avant 15h sur le tarmac de l’aéroport Roissy Charles de Gaule. A l’intérieur, les joueurs de l’équipe de France et leur staff, médailles autour du cou. Pas en or ni en argent mais en bronze. Une première en Coupe du monde pour l’équipe de France de basket. Un exploit mais pas une si grosse surprise que ça pour Vincent Collet : « Autour de nous, on n’y croyait pas beaucoup. Mais nous, si », glisse malicieux le sélectionneur français.

Malgré la fatigue, Vincent Batum et ses partenaires ont donc savouré ce lundi pas comme les autres qui marque leur retour au pays. Après un bel accueil à l’aéroport (sans grande démesure toutefois), les Bleus ont pris la direction de Paris et des Champs-Elysées où plusieurs centaines de supporters les attendaient pour une séance de dédicaces dans le magasin de leur équipementier aux trois bandes. Ovationnés, Boris Diaw & Co ont joué le jeu de bonne grâce.

Fournier assure le show

Au rayon des showmen, la palme revient à Evan Fournier. L’arrière des Bleus qui est descendu du bus en se filmant avec le public a enchaîné les selfies et les grimaces comme des paniers. Après une bonne heure passée avec les fans, les Tricolores ont ensuite rejoint RMC et notamment le studio du Super Moscato Show. L’occasion de croiser et de rire avec Céline Dumerc, la meneuse des Bleues, et bien sûr de « refaire » la Coupe du monde.

« Contre la Serbie (le match pour la 3e place, ndlr), je n’ai jamais vécu une fin de match aussi longue, glisse Vincent Collet, la médaille toujours autour du cou. Les 30 dernières secondes ont duré 20 minutes ! » D’autres émotions seront au programme dans un an à l’occasion de l’Euro 2015 organisé en France. D’ici là, les Bleus auront le temps de grandir encore un peu…

la rédaction avec PTa., GQ et JS