RMC Sport

Dumerc : « On va manquer d’expérience et de physique »

Céline Dumerc

Céline Dumerc - -

Sacrées championnes d’Europe l’an passé, les Bleues, très diminuées, débutent ce jeudi face au Sénégal (20h15) les championnats du monde (du 23 septembre au 3 octobre en République tchèque). D’ailleurs, Céline Dumerc, la capitaine de l’équipe de France, n’est pas très optimiste.

Céline Dumerc, la préparation des Bleues a été très difficile, notamment en raison de nombreux forfaits dont vos deux meilleures joueuses Gomis et Gruda...
On a eu toutes les poisses possibles et inimaginables. Mais les blessures et les problèmes familiaux font partie du sport. On a fait le dos rond. Bien sûr qu’on pense aux filles qui sont sur le bord de la route, mais maintenant on doit entrer dans la compétition avec les armes que l’on a. On va essayer de se battre comme on peut.

Du coup, est-il plus difficile d’assumer votre statut de championnes d’Europe en titre ?
Il n’y a que les autres qui vont penser au statut. On est à peine six de l’aventure européenne. Le passé reste le passé. On a été championnes d’Europe en 2009, mais les championnats du monde, c’est une autre compétition. Si nos adversaires nous considèrent comme les championnes d’Europe, nous, dans nos têtes, on ne l’est pas. On va donner le meilleur de nous-mêmes. On verra bien.

Que vous inspire l’absence de médiatisation sur ces Mondiaux 2010 ?
J’aurais aimé qu’on parle du basket féminin. Mais ce n’est pas maintenant, alors qu’on a une équipe un peu bancale, qu’il faut nous suivre. Je ne dénigre pas les joueuses qui nous accompagnent. Chacune d’entre nous mérite sa place et possède un statut d’internationales. Mais ces championnats du monde vont être très difficiles pour nous. L’équipe est très jeune. On va manquer d’expérience et de physique. Continuez à nous suivre ! On a besoin d’être reconnue. Le basket féminin est un sport qui est plaisant.