RMC Sport

Vincent : « Objectif quart de finale »

Céline Dumerc, la capitaine française

Céline Dumerc, la capitaine française - -

Le sélectionneur de l’équipe de France de basket féminin apprécie le début de Mondial de son équipe, qualifiée pour le second tour en République Tchèque. Il affiche ses ambitions dans un groupe difficile (Etats-Unis, Australie, Biélorussie, Canada). Premier match ce lundi face à Biélorussie (17h).

Pierre, quel bilan peut-on tirer après cette première phase de poule ?
Nous avons fait une bonne entrée en matière contre le Sénégal (83-45), un bon match contre la Grèce (69-55) qui était le match-cible pour nous. Contre les Etats-Unis, nous réalisons une bonne rencontre malgré la défaite (81-60). Mais ce match était moins important pour nous. La compétition est très exigeante, nous jouons 9 matchs en 11 jours, il n’y a pas beaucoup de temps de récupération avec une équipe qui est moins apte à jouer sur tous les postes, donc nous devons économiser notre monture. Mais l’enchaînement des matchs ne me fait pas plus peur que cela car nous sommes bien préparés.

Quel est l’objectif actuel pour cette équipe de France ?
De gagner un match de plus pour accéder en quart de finale. Il y a deux places à prendre dans le groupe derrière les favoris, les Etats-Unis et l’Australie. Nous connaissons bien la Biélorussie (adversaire des Bleues ce lundi), nous savons que c’est un match accessible pour nous même s’ils sont plus performants à l’intérieur. Mais ce sera compliqué de gagner. Nous essayerons de récupérer de nos efforts mardi lors du match contre l’Australie. Et le rendez-vous à ne pas manquer, ce sera mercredi contre le Canada. Une victoire nous ouvrirait les portes des quarts de finale.

Quels sont actuellement les motifs de satisfaction ?
Nous avons été plutôt bons défensivement y compris contre les Etats-Unis. Après, il y a des domaines comme la densité athlétique où nous avons du mal à lutter. Nous souffrons beaucoup près du cercle. Mais nous sommes au niveau sur l’engagement et sur l’intelligence de jeu aussi bien offensivement que défensivement. Le seul bémol est que notre équipe n’est pas très homogène. Certaines joueuses ont un rôle important et personne ne peut les suppléer. Nous devons les exposer à chaque moment sensible. Ce n’est pas forcément l’idéal.

Propos recueillis par Corentin Meynier