RMC Sport

Eurocoupe : Strasbourg n’a plus qu’à assurer le coup

Louis Campbell (Strasbourg)

Louis Campbell (Strasbourg) - AFP

Strasbourg s’est rapproché des demi-finales de l’Eurocoupe en remportant le quart de finale aller sur le parquet de Nijni Novgorod, ce jeudi (94-85).

Si la présence des clubs français dans les différents coupes d’Europe la saison prochaine est incertaine, celle de Strasbourg en ce printemps 2016 est de plus en plus affirmée. Les joueurs de Vincent Collet ont pris une option sur le dernier carré de l'Eurocoupe (C2) en s'imposant ce mercredi en quart de finale aller sur le parquet de Nijni-Novgorod (94-85).

Ils recevront le club russe mercredi prochain avec une marge d'avance pour valider leur place en demi-finales, ce qui serait une première pour un club français dans cette compétition depuis la finale perdue par Chalon-sur-Saône en 2001. Une défaite de huit points suffirait aux Alsaciens pour accéder à l'étage supérieur, où ils retrouveraient un club italien du 29 mars au 6 avril, Trente ou Milan.

Malgré l'absence de l'intérieur américain Matt Howard, blessé à la main gauche, les vice-champions de France ont maîtrisé leur sujet. Ils ont eu besoin d'un quart-temps (25-28) pour prendre la mesure de leur adversaire, demi-finaliste il y a deux ans, et qualifié pour le Top 16 de l'Euroligue la saison passée.

La SIG avait +18

L'insolente adresse à longue distance de la SIG (71 % contre 42%) a fait la différence. Dans ce secteur, l'ailier Jérémy Leloup s'est illustré (4/4, 16 points au total). Le géant de 2,15 m Romain Duport (18 pts, 5 rebonds) et l'arrière Mardy Collins (24 pts) ont aussi grandement contribué à ce succès, inscrivant même chacun un tir primé dans le "money time" lorsque Strasbourg était en difficulté.

Ne pas avoir soigné davantage le point-average sera le seul regret de la SIG, qui a vu son avance passer de dix-huit points (88-70) à seulement cinq (88-83) en trois minutes, avant de redresser la barre pour assurer cette cinquième victoire d'affilée toutes compétitions confondues.

Strasbourg n'a encore jamais disputé de demi-finale européenne. Elle a jusqu'ici égalé son meilleur parcours, qui remontait à 2007. Elle avait à l'époque été éliminée en quarts de finale de la Coupe Uleb, l'ancêtre de l'Eurocoupe, par Vilnius, après avoir pourtant remporté la première manche de treize points.

la rédaction avec l'AFP