RMC Sport

Pro A: Strasbourg en finale pour la 5e fois de suite!

Vainqueur du match 5 face à l'ASVEL ce vendredi au Rhénus (70-69), après avoir mené 0-2 dans cette demi-finale, Strasbourg se qualifie pour la finale de Pro A pour la cinquième fois consécutive. Après quatre défaites, la SIG défiera Chalon-sur-Saône.

Et de cinq ! Strasbourg s'est qualifié pour sa cinquième finale de Pro A d'affilée ce vendredi, en battant l'ASVEL lors du match 5 de cette demi-finale (70-69). Menée 0-2 après ses deux défaites au Rhénus au début de la série, la SIG a réussi à renverser les Villeurbannais, grâce notamment à la grosse performance d'AJ Slaughter dans cet ultime affrontement (18 pts, 8 reb).

Le scénario inverse de la finale 2016, quand l'ASVEL avait remonté le déficit de 0-2 pour décrocher le titre. Après ses défaites en finale de Pro A contre Nanterre (2013), Limoges (2014, 2015) et l'ASVEL (2016), la SIG s'offre une nouvelle chance. Ce sera face à Chalon-sur-Saône, 2e de la saison régulière, qui a écarté le Paris-Levallois en demies (3-1) et aura l'avantage du terrain. 

A voir aussi >> Pro A: Chalon sort Paris-Levallois et gagne sa place en finale

Le cauchemar de Casper Ware

Avec deux tirs à trois points dans les trois dernières minutes, le premier très chanceux avec la planche, Jérémy Leloup (7 pts) a aussi été décisif. Tout comme Frank Ntilikina (10 pts, 3 passes), promis à un grand avenir (18 ans) et qui a notamment subtilisé un ballon dans le money time dans les jambes de Casper Ware.

Ce dernier, prépondérant dans la conquête du titre en 2016, est passé complètement au travers de ce match 5 (4 pts, 0/5 aux tirs, 7 passes). Et quand il a cru obtenir trois lancers à neuf dixièmes de la fin, de quoi égaliser, les arbitres ne lui en ont logiquement donné que deux puisqu’il avait un pied sur la ligne. Dur… Mais ce n’était pas fini.

En voulant rater son deuxième lancer pour offrir à son équipe une chance de rebond, il a en fait marqué avec la planche ! Passé par l’Australie avant de revenir à l’ASVEL en fin de saison, le meneur américain est désormais en vacances. Enfin, vu le scénario "poisse" du soir, si son vol n’est pas annulé à la dernière minute…

LP