RMC Sport

JO 2016 : Diaw et Lauvergne impatients d’en découdre

-

- - AFP

A trois jours du début des Jeux Olympiques, les basketteurs de l’équipe de France ont débarqué ce mardi à Rio. Avec une préparation difficile dans les valises. Mais une certaine sérénité, à l’image de Boris Diaw et Joffrey Lauvergne.

Trois matchs, trois défaites. La préparation de l’équipe de France de basket n’a pas franchement rassuré à l’aube des Jeux Olympiques 2016, même si le match face à l’Argentine a laissé entrevoir une éclaircie. Malgré ce bilan négatif, les Bleus, qui ont évolué sans Tony Parker, ont débarqué avec de grands espoirs ce mardi à Rio. « Je ne réponds pas aux inquiétudes car il n'y en a pas, a confié Boris Diaw. Les Jeux restent l'une des épreuves les plus importantes avec la sélection. On joue pour notre pays. On est très motivé ».

Lauvergne : « La compétition la plus belle »

Une sérénité partagée par Joffrey Lauvergne : « On y est enfin. Content que ça commence. Trop pressé ! C'est la compétition la plus belle. Il n’y a pas de raison que cela ne soit pas mieux. On n'a pas fait ce qu'on espérait en Argentine mais on a joué de mieux en mieux sur les trois matchs (de préparation, ndlr). J'espère que ça va continuer à monter pendant le premier tour. Et être bien prêts pour les quarts de finale si on termine dans les quatre premiers du groupe ». Premier élément de réponse samedi face à l’Australie.

FG avec SD