RMC Sport

Les Bleus déjà au régime

Vincent Collet

Vincent Collet - -

A un mois et demi des Jeux Olympiques, les Bleus, rassemblés à l’INSEP depuis lundi, ne seront pas rejoints par Rodrigue Beaubois et Ian Mahinmi (Dallas). Joakim Noah (Chicago) n’arrivera lui que le 8 juillet.

Ils étaient 11 « valides » ce jeudi à l’INSEP, au lieu de 18. Ils seront 12 à Londres le 29 juillet pour le premier match des Jeux Olympiques, face aux Etats-Unis. Pour se faciliter la tâche, Vincent Collet pourrait offrir leurs billets d’Eurostar aux joueurs qui sont à ses côtés en cette première semaine de préparation olympique. Mais Tony Parker, Ronny Turiaf et Joakim Noah, encore aux Etats-Unis, ont déjà leurs réservations et se rajouteront au noyau existant. Il faudra donc que le sélectionneur « coupe » d’autres têtes. Ses calculs ont néanmoins été facilités ce jeudi par les forfaits de Rodrigue Beaubois et Ian Mahinmi (Dallas), ainsi que par la blessure d’Ali Traoré au genou gauche. Tous les trois disparaissent, alors que le Villeurbannais Kim Tillie a été appelé en renfort, a priori temporairement.

Le premier, qui n’a toujours pas confirmé toute l’étendue de son talent à Dallas (8,9 points en 21,7 minutes en moyenne), n’a plus qu’un an de contrat avec les Mavs. Il n’en fallait pas plus à Mark Cuban, le propriétaire de la franchise texane, ouvertement contre les sélections nationales, pour mettre le meneur-arrière guadeloupéen devant ses responsabilités. « Je ne vais pas vous faire un dessin sur les relations avec Dallas, a expliqué Patrick Beesley, le directeur de l’équipe de France. Une très grosse pression lui a été mise. Le joueur n’a pas souhaité donner suite à la convocation. » Ian Mahinmi est, lui, en fin de contrat.

Collet « confiant » pour Noah

Si Boris Diaw et Nicolas Batum, également « free agent », ont choisi de prendre une assurance auprès de la Fédération qui sera signée dans les prochains jours, comme pendant le lock-out l’été dernier, le champion NBA 2011 a préféré décliner l’invitation des Bleus. Au contraire de l’ancien Choletais et l’ancien Palois, Ali Traoré était, lui, de l’aventure européenne en 2011 et de la médaille d’argent des Bleus. « Le staff médical a décelé une pathologie du genou gauche nécessitant des soins appropriés et une thérapie adaptée » a indiqué la Fédération au sujet du joueur du Lokomotiv Kuban (Russie), qui garde une petite chance de revenir à temps pour les JO.

Mais les contours du secteur intérieur tricolore se dessinent. Boris Diaw, Kévin Séraphin et Florent Pietrus, sauf blessures, seront à Londres. Comme Ronny Turiaf, forfait pour l’Euro l’année dernière, qui rejoindra les Bleus quand Miami en aura terminé avec les finales NBA face au Thunder. Joakim Noah devrait compléter le quintette, si sa cheville lui permet de disputer les Jeux. « Il est en soins, explique Patrick Beesley. Son indisponibilité est de trois semaines. Nous espérons le récupérer pour le stage à Orléans (4 au 8 juillet). » Vincent Collet, « confiant » au sujet de l’intérieur des Bulls, aurait alors ses meilleures armes à disposition pour lancer l’objectif « médaille olympique ».

LP avec RM