RMC Sport

Les Bleus passent à l’heure olympique

-

- - -

Alors que Vincent Collet a dévoilé le nom des 12 joueurs qui disputeront les JO de Londres, les Bleus préfèrent mettre leurs « soucis » entre parenthèses pour mieux se concentrer sur leur préparation.

Les Jeux Olympiques ont en quelque sorte débuté ce jeudi pour l’équipe de France de basket. Depuis Orléans où les Bleus sont en stage, Vincent Collet, leur entraîneur, et Patrick Beesley, le directeur de l’équipe de France, ont dévoilé le nom des 12 joueurs qui participeront à l’événement de l’année à Londres. Un groupe sans surprise mais qui reste encore un peu flou.
Entre le forfait acté de Joakim Noah et l’incertitude qui plane toujours autour de Tony Parker, actuellement à New York pour son soigner son œil gauche, et Nicolas Batum, en pleine négociation de contrat (il pourrait rejoindre Minnesota), le clan tricolore est loin d’être opérationnel : « Nous ne sommes pas dans les conditions idéales pour une préparation sereine, reconnaît l’ailier international, Boris Diaw. Mais je n’ai aucun doute sur l’altruisme et l’abnégation de ce groupe. »

Collet : « On n'est pas les seuls à avoir des problèmes »

L’état d’esprit des Bleus sera observé à la loupe dès samedi, à l’occasion d’un match de préparation face à la Grande-Bretagne. « Le groupe est soudé, quoiqu’il arrive », promet Boris Diaw.
Les pépins physiques n’altèrent en rien l’envie de bien faire des Bleus. A ce titre, Vincent Collet tient à rester positif : « Il faut y croire, souligne-t-il. Ce n'est pas l'heure de sortir le parapluie. Mais quand on va retrouver tout le monde, on aura une vraie équipe. Les Américains aussi perdent un joueur par jour ! L'Espagne a un Navarro sur une jambe. On n'est pas les seuls à avoir des problèmes. Les Jeux ne commencent que le 27, il reste du temps pour se préparer.»
Avant leur entrée en lice face aux Etats-Unis, le 29 juillet, le moral des troupes est donc loin d’être entamé. Qu’on se le dise, les Bleus visent le podium. « Si on peut décrocher une médaille, on ne s’en privera pas », prévient Kévin Séraphin.

Le titre de l'encadré ici

Les 12 sélectionnés|||

Meneurs : Tony Parker (30 ans, San Antonio/NBA), Nando De Colo (25 ans, Valence/ESP)
Arrières-ailiers : Nicolas Batum (23 ans, Portland/NBA), Mickaël Gelabale (29 ans, Khimki Moscou), Yannick Bokolo (27 ans, Gravelines), Fabien Causeur (25 ans, Cholet), Charles Kahudi (25 ans, Le Mans)
Intérieurs : Boris Diaw (30 ans, San Antonio/NBA), Florent Pietrus (31 ans, Valence/ESP), Kevin Séraphin (22 ans, Washington/NBA), Ronny Turiaf (29 ans, Miami/NBA), Ali Traoré (27 ans, Kuban/RUS)

Aurélien Brossier avec NP