RMC Sport

Batum : « Je me suis surpris »

Nicolas Batum, joueur des Portland Blazers, était aujourd’hui à Roland-Garros.

Nicolas, quel est votre pronostic pour la finale entre les Lakers et Orlando ?
Je pense que ça va se jouer en sept matchs. C’est une finale très ouverte et c’est pour ça qu’il est difficile pour moi de faire un pronostic. Mais ce serait pas mal qu’Orlando gagne. Après Tony (Parker), Mike Pietrus serait ainsi le deuxième français à remporter un titre NBA.

Comment jugez-vous la saison de Mike Pietrus ?

Mike a loupé une trentaine de matchs en saison régulière à cause des blessures. Mais il réalise de gros play-offs. Face à Cleveland, il était devenu le facteur X. Tout le monde en parlait aux Etats-Unis. Après LeBron James, il va devoir s’occuper de Kobe Bryant.

Qu’avez-vous pensé de votre première année NBA ?
Je me suis supris. Je ne savais pas trop où j’allais avec Portland en début de saison. Avec du recul, quand je vois ce que j’ai fait… (Nicolas a été titulaire à 76 reprises en saison régulière). Mais j’ai encore des paliers à passer.

Cet été, l’équipe de France vous attend pour les repêchages de l’Euro 2009…
On peut parler d’état d’alerte. Les joueurs en ont d’ailleurs conscience. C’est pour ça que tout le monde veut venir. Si on est sérieux, on peut se qualifier pour le championnat d’Europe.

Quel regard portez-vous sur Vincent Collet, votre ancien entraîneur au Mans que vous allez retrouver en équipe de France ?
Vincent est quelqu’un de très ouvert, c’est un passionné. Il m’a toujours beaucoup parlé. Encore cette année, on s’appelait régulièrement. C’est l’entraîneur qui m’a envoyé dans le monde professionnel. Je lui dois beaucoup.

La rédaction - Rodolphe Massé