RMC Sport

En vidéo : Quand Steph Curry rappait (très mal) pour… la cafétéria de son université

Stephen Curry sous les couleurs de l'université de Davidson

Stephen Curry sous les couleurs de l'université de Davidson - AFP

Leader des Golden State Warriors, qui entament la finale NBA ce jeudi soir contre les Cleveland Cavaliers de LeBron James, Stephen Curry avait participé à un clip de rap pour son université (Davidson) en 2009. Une vidéo hilarante où l’étincelant MVP de la ligue US ne brillait pas vraiment.

On connaissait Tony Parker et son invitation à se balancer. Allen Iverson et son rapport ambigu aux armes à feu. Kobe Bryant et son surnom de « poète voyou ». Shaquille O’Neal et son règne qu’on « ne peut pas arrêter ». Dans la longue histoire des rapports entre le rap et la NBA, difficile de dénicher un joueur évoquant son amour pour sa… cafétéria universitaire. C’est pourtant le cas d’un certain Stephen Curry. Meilleur joueur de la saison régulière de la ligue US, leader offensif et spirituel de Golden State Warriors qui vont entamer ce jeudi soir la finale NBA contre les Cleveland Cavaliers de LeBron James, Curry n’avait pas hésité à prendre le micro en mai 2009.

Alors étudiant à Davidson, en Caroline du Nord, université qu’il avait menée aux quarts de finale du tournoi NCAA la saison précédente (une première depuis 1969) et qu’il allait quitter pour la NBA lors de la draft du mois suivant, la superstar atypique à la gâchette folle avait pris part à un clip réunissant plusieurs étudiants – dont son coéquipier de l’époque Steve Rossiter – rappant un titre intitulé « I Love Commons » (du nom de la cafétéria/salle de dîner du campus) sur l’air du célèbre « I love College » d’Ashter Roth.

« Une des choses les plus cools que j’ai faites à l’université »

Une pépite à plus de 500 000 vues sur YouTube qui voit le futur MVP de la NBA prouver pourquoi il a bien fait de ne pas tenter de faire carrière dans le rap. Cela se passe à 1’00’’ et à 1’55’’, avec quelques apparitions dans le reste du clip. Et une pensée pour les mots qui avaient accompagné l’invitation lancée par mail par Steph Curry pour faire découvrir la vidéo lors d’une soirée sur le campus (plus de 600 des 1698 étudiants étaient venus) : « C’est probablement l’une des choses les plus cools que j’ai faites à l’université. Aller en quarts du tournoi NCAA était génial. Mais ça… » On vous laisse juger. Ou rire, plus certainement.

Alexandre Herbinet