RMC Sport

Monclar : « Un Big Three injouable »

Jacques Monclar

Jacques Monclar - -

Jacques Monclar, membre de la Dream Team RMC SPORT, revient sur l’incroyable performance du “Big Three” (James, Wade, Bosh) qui cumule 85 points et a porté son équipe vers la victoire contre les Spurs (109-93).

« C’est un réveil de Miami et de ses stars. Son « Big Three » cumule 85 points sur les 109 marqués. C’est absolument énorme en pourcentage. Un Dwyane Wade complètement régénéré, avec LeBron James qui retrouve de l’adresse, ils signent à eux deux 65 points. Chris Bosh en compte 20 et 13 rebonds. Miami a repris des couleurs, a égalisé, récupéré l’avantage du terrain qu’ils avaient cédé en s’inclinant à domicile.

On peut penser qu’ils sont injouables quand ils jouent comme cela mais il a fallu 2 « coups de pattes » de leur meneur, Mario Chalmers (2/3 à 3 pts). Miami a attendu presque 30 minutes avant de mettre un panier à trois points. Quand Miami est porté par son « Big Three » (James-Wade-Bosh) à ce niveau-là, effectivement ils sont durs à prendre mais il y avait une académie collective et je pense que le coach de Miami, Erik Spoelstra a fait du bon boulot. Au début du match San Antonio mène 15-5, il prend un temps mort et était peut-être encore assommé du match 3 (113-77). A ce moment-là il a trouvé les bons mots, les bons ajustements tactiques et techniques, les bonnes rotations de joueurs et le Heat a remporté cette probante victoire. Il y aura un retour à Miami pour, au moins, un match 6, peut-être un match 7 mais ce qui est sûr, la série est belle.

« Les Spurs ne gagneront pas sans Tony Parker à son meilleur niveau »

Du côté des Spurs, Tony Parker a été extraordinaire en première mi-temps avec 15 points et il y restera car il termine le match avec 15 points et 9 passes. Tim Duncan, lui score 20 points mais prend peu de rebonds (seulement 5) avec beaucoup moins de rythme et d’euphorie qu’il avait mis au match 3. Les Spurs se sont fait attraper dans une deuxième mi-temps alors qu’il y avait égalité à la mi-temps (49-49). Dans cette deuxième période le Heat a été serein et Dwyane Wade a vraiment porté son équipe (32 points, 6 rebonds, 4 passes et 6 interceptions).

Pendant la première mi-temps on n’a pas vu un Tony Parker diminué (élongation à l’ischio jambier) car il met 15 points. En deuxième mi-temps on l’a vu faire un aller-retour dans les vestiaires. C’est un souci musculaire et tout ce qui est musculaire est embêtant, on verra mais ce qu’il réalise en première mi-temps c’est assez magnifique. En seconde période il a baissé de rythme, baissé de niveau, est-ce qu’il s’est retenu ? A-t-il été rattrapé par quelque chose ? Je ne sais pas, on en saura plus dans les heures qui viennent. En tout cas, les Spurs ne peuvent pas gagner sans un Tony Parker à son meilleur niveau. »

A lire aussi

>> Parker : « Ne pas se prendre la tête »

>> Finales NBA – Miami s'accroche aux Spurs

>> LeBron James : « J’ai tout donné »

RMC Sport