RMC Sport

NBA : Ça démarre fort pour Parker et Batum

Chandler Parsons face àNicolas Batum

Chandler Parsons face àNicolas Batum - -

Au terme d’un match complètement fou, Batum et Portland ont remporté leur premier match des play-offs à Houston (122-120, ap). Si Parker a connu la même joie avec les Spurs, vainqueurs face à Dallas (89-83), Noah et les Bulls ont chuté face à Washington (102-93).

Portland au bout du suspense

Très bon début de play-offs pour Portland ! Au terme d’un match complètement fou, Nicolas Batum et sa bande sont allés s’imposer sur le parquet du Toyota Center de Houston (122-120, ap.), dans la nuit de dimanche à lundi. Emmenés par un incroyable LaMarcus Aldridge, auteur de 46 points et 18 rebonds, les Blazers ont sur renverser la vapeur alors qu’ils étaient encore menés de sept points à moins de quatre minutes de la fin. Grâce à un panier d’Aldridge à trois secondes de la fin, Portland a d’abord arraché la prolongation, avant de s’imposer après plus de 3h30 de match, malgré une dernière tentative de James Harden (27 points) dans les ultimes secondes. Avec 14 points et 9 rebonds, Nicolas Batum a grandement participé au premier succès de son équipe, qui en profite pour récupérer l’avantage du terrain.

Les Spurs bien lancés

Après un match accroché, San Antonio a bien lancé ses play-offs 2014, en s’imposant face à Dallas (89-83), dimanche sur son parquet de l’AT&T Center. Grâce notamment à 27 points de Tim Duncan et 21 points de Tony Parker, les Spurs ont su renverser la vapeur en fin de match, après avoir compté jusqu’à dix points de retard au début du quatrième quart-temps. Comme la saison dernière, la franchise texane démarre son premier tour des play-offs de la Conférence Ouest par une victoire.

Après la rencontre, Tony Parker n’a d'ailleurs pas caché que les Spurs n’étaient pas passés loin de la défaite. « On a eu chaud, reconnait le meneur français. Il faut donner du crédit à Dallas, ils ont très bien défendu. On n’a pas réussi à mettre nos shoots habituels parce qu’ils ont embrouillé notre attaque. En face, il y avait un Devin Harris chaud comme la braise (19 points). Vince Carter a également réalisé un bon match. Mais un match de basket dure 48 minutes. On est resté dans le match pour finalement passer devant dans les dernières minutes. » Reste à confirmer mercredi dès le match 2, qui aura encore lieu à San Antonio.

Noah et les Bulls chutent d'entrée

Après Indiana et Toronto, c’est Chicago qui est tombé lors de ses grands débuts en play-offs 2014. Les Bulls se sont inclinés d’entrée sur leur parquet dimanche soir face à Washington (102-93). En ballotage favorable à l’entame du dernier quart-temps (75-72), les coéquipiers de Carlos Boozer (11 points, 9 rebonds) ont étrangement cédé en fin de match, subissant les assauts répétitifs de Nene (24 points, 8 rebonds) et Marcin Gortat (15 points, 13 rebonds). La bande à Joakim Noah, auteur d’un nouveau double double (10 points, 10 rebonds), compte bien se rattraper dès mardi lors du match 2, qui aura encore lieu dans l’United Center de Chicago.

Miami commence par une victoire

Comme San Antonio un peu plus tôt, Miami a remporté son premier match des play-offs 2014, dimanche face à Charlotte (99-88) sur son parquet de l’American Airlines Arena. Grâce à 27 points de LeBron James, le Heat a réussi à contenir de valeureux Bobcats, emmenés par un Al Jefferson en feu. Malgré une blessure au pied en fin de premier quart-temps, l’Américain n’a pas lâché son équipe et a quand même enquillé 18 points et 10 rebonds. Insuffisant pour pouvoir s’offrir le champion en titre, qui a également pu compter sur un bon Dwyane Wade, auteur de 23 points.

A lire ici :

>> Parker : « On a eu chaud »

>> En vidéo : Quand Blake Griffin arrose un supporter adverse

>> Comment les Bleus attaquent les play-offs

La rédaction