RMC Sport

NBA : Cleveland perd Kyrie Irving

Kyrie Irving rejoint les vestiaires jeudi lors de la prolongation de Golden State - Cleveland (108-100)

Kyrie Irving rejoint les vestiaires jeudi lors de la prolongation de Golden State - Cleveland (108-100) - AFP

Au lendemain de leur défaite chez Golden State, lors du match 1 des finales NBA, les Cavs ont appris le forfait pour trois mois au minimum du précieux Kyrie Irving. L’affaire semble décidément bien mal engagée pour la bande de LeBron James.

Les finales NBA ont débuté seulement jeudi mais le rêve de Cleveland de décrocher le titre pour la première fois de son histoire a déjà pris du plomb dans l’aile. Au lendemain de leur défaite sur le parquet de Golden State (108-100 ap.), les Cavs déplorent le forfait jusqu’à la fin de la saison de Kyrie Irving.

Blessé jeudi à Oakland, lors d’un dribble sur Klay Thompson en prolongation, le meneur de 23 ans souffre d'une fracture de la rotule du genou gauche. « Il devra être opéré dans les jours à venir à Cleveland (...) et la durée de sa convalescence devrait être de trois à quatre mois », précisé un communiqué de la franchise de l’Ohio.

67% de défaites sans Irving

Un énorme coup dur pour la formation de David Blatt, alors que le natif de Melbourne avait détonné jeudi dans l’Oracle Arena (23 pts, 7 rbds et 6 pds) et bien manqué à ses partenaires en fin de rencontre. Irving pointait d'ailleurs en moyenne à 18,7 points depuis le début des play-offs et, en son absence, les Cavs ont seulement remporté trois de leurs neuf rencontres, cette saison. 

Du « Big Three » de Cleveland, seul subsiste donc LeBron James, après la blessure également de Kevin Love à l’épaule en demi-finale de Conférence contre les Bulls.

Jacques Monclar imagine désormais mal les Cavs contrarier les Warriors, faciles vainqueurs de la très relevée Conférence Ouest et dont les « Splash Brothers », Stephen Curry et Klay Thompson rayonnent. « La blessure de Kyrie Irving pourrait bien accélérer le processus », juge ainsi le membre de la Dream Team RMC Sport. Premiers éléments de réponse dimanche, lors du match 2, toujours dans l’antre survoltée des Warriors.