RMC Sport

NBA: l'émouvant discours de Nowitzki en annonçant sa retraite

Après 21 saisons en NBA sous le maillot des Dallas Mavericks, l'Allemand Dirk Nowitzki, 40 ans, a disputé dans la nuit de mardi à mercredi son tout dernier match. Et fait ses adieux au public texan dans un émouvant discours.

L'hommage a commencé dès son arrivée au stade, à sa descente de voiture, lorsque les employés du club lui ont fait une haie d'honneur. Puis il s'est poursuivi durant toute la partie, avec des coéquipiers l'abreuvant à outrance de ballons pour le faire marquer. Mais c'est bien à l'issue de la victoire des Mavericks contre les Suns (120-109), que la vraie séquence émotion a eu lieu pour Dirk Nowitzki.

A 40 ans et après 21 saisons passées en NBA, toutes sous le maillot de Dallas, l'Allemand a officialisé, dans la nuit de mardi à mercredi, son départ à la retraite. Posté au milieu du parquet, l'ailier fort a d'abord été surpris par l'arrivée de ses héros de jeunesse, Charles Barkley, Scottie Pippen, Larry Bird, Shawn Kemp et Detlef Schrempf. Il a ensuite offert au public de l'American Airlines Center un dernier discours, et a eu bien du mal à retenir ses larmes.

"On a vécu une sacrée aventure"

"Comme vous vous en doutiez, c'était mon dernier match à domicile, a lâché Nowitzki, avant de laisser la foule l'acclamer pendant de longues secondes. J'essaie de respirer comme au yoga, mais ça ne marche pas vraiment... C'est évidemment un moment super, super émouvant pour moi. Je vous remercie tous: Mark (Cuban, le président), le coach, tous ceux qui ont organisé cette magnifique soirée, mais qui m'ont aussi aidé pendant 21 ans. Et bien sûr les fans. On a vécu une sacrée aventure, avec des hauts et des bas, mais vous avez toujours été derrière moi. Et merci aussi à mes coéquipiers. Ça a été une année difficile pour moi, physiquement surtout, mais vous, les gars, m'avez toujours encouragé. J'ai connu environ 200 partenaires dans ma carrière ici, et tous m'ont aidé, m'ont poussé à me dépasser. Ça fait trop de noms à citer, mais vraiment, merci. Merci à tous."

La légende a ensuite poursuivi avec humour. "Merci aux Phoenix Suns d'être restés et de m'avoir un peu laissé jouer au basket ce soir. C'est sympa de votre part, même si Jamal (Crawford) m'a volé ma serviette. Et pour finir je voudrais remercier tous ceux qui sont venus de loin, d'Allemagne notamment, ainsi que ma famille présente ici. Je n'ai plus trop de mots à ajouter, mais tout ce que je peux dire, c'est que ça a été une expérience incroyable."

CC