RMC Sport

NBA : phénoménal, Batum voit encore triple

Nicolas Batum (Charlotte)

Nicolas Batum (Charlotte) - AFP

Nicolas Batum (19 points, 12 rebonds et 12 passes) a réussi son deuxième triple double de la saison avec Charlotte, ce mardi à Philadelphie (85-100).

Les meilleurs compliments ne viennent-ils pas des adversaires ? Après la défaite de son équipe face aux Charlotte Hornets mardi soir, le coach des Sixers Brett Brown a salué l’énorme performance de Nicolas Batum : "Je pense qu’il a montré pourquoi il est l’un des meilleurs ailiers de NBA". Le Français venait de réussir son deuxième triple double de la saison, laissant une feuille de stats phénoménale avec 19 points, 12 rebonds et 12 passes.

"A chaque fois qu’on a eu besoin d’une grosse action, il l’a réussie", s’est félicité son entraîneur, Steve Clifford. Avec ce succès, les Hornets se rapprochent des playoffs. "On se prépare pour être prêts, a indiqué le héros du soir, « Batman ». On ne joue pas seulement pour aller en playoffs. On essaye de se préparer à être efficaces en playoffs." La franchise de Michael Jordan ne s’est plus qualifiée pour les playoffs depuis 2002.

Malgré les 18 points et 7 rebonds de Ian Mahinmi, les Indiana Pacers ont chuté face aux Chicago Bulls (96-98) sur une dernière action décisive de Jimmy Butler (14 points). L’Espagnol Nikola Mirotic a été très inspiré (28 points, 10 rebonds). Evan Fournier (15 points) a lui participé au carton du Magic contre les Nets (139-105). Privé de Kevin Durant et Serge Ibaka, mis au repos, le Thunder a chuté à Detroit (88-82) avec un Russell Westbrook maladroit (24 points, 8/28 aux tirs).

Les Warriors à six victoires du record

Menés de 20 points au début du troisième quart-temps, les Rockets sont parvenus à s’imposer sur le parquet des Cavs (100-106). LeBron James, également mis au repos, a vu briller James Harden (27 points, dont 18 dans le dernier quart-temps). Enfin, victorieux face aux Wizards (102-94), les Warriors de Steph Curry (26 points, 6/8 à trois points) sont toujours sur la route du record des Bulls (72 victoires en 1995-1996). Il leur faudra encore six victoires sur les huit derniers matchs.