RMC Sport

NBA: Popovich s'insurge sur la fin du port obligatoire du masque au Texas

Alors que dès ce mercredi, les commerces rouvriront et les masques ne seront plus qu’optionnels au Texas, le coach des Spurs, Gregg Popovich, est monté au créneau pour dénoncer une décision qu’il juge insensée.

"Se débarrasser des masques relève tout simplement de l’ignorance". Gregg Popovich n’a pas caché son indignation en conférence de presse, après la victoire de San Antonio sur les Knicks (119-93). Quelques heures à peine après les annonces de Greg Abbott, gouverneur du Texas, qui déclarait la fin du port obligatoire du masque et que le Texas était "ouvert à 100%", l’entraîneur des Spurs a laissé éclater son désarroi. "C'est une décision aberrante. Elle met beaucoup d'entreprises dans une situation difficile. […] Ce n’est pas comme ça qu’il faut faire, c’est vraiment ridicule."

Ce coup de colère de Gregg Popovich fait écho à l’inquiétude formulée lundi par Rochelle Walensky, directrice des Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies, qui voyait d’un mauvais œil la levée progressive des restrictions dans plusieurs Etats. "Ce n’est pas le moment d’assouplir ces dispositifs cruciaux dont nous savons qu’ils peuvent stopper la diffusion de la Covid-19", avait-elle déclaré.

"Nous avons déjà vécu cela une fois"

Vers 21h (heure locale), Greg Abbott a justifié sa décision via son compte Twitter, évoquant les "sept millions de vaccinations" à venir la semaine prochaine et les "50% de seniors" déjà vaccinés au Texas, parmi lesquels Gregg Popovich (72 ans). Mais il en faudra bien plus pour convaincre le coach des Spurs, qui, toujours en conférence de presse, a fustigé le manque de recul du gouverneur : "Nous devrions être immédiatement satisfaits et agir comme si la pandémie était terminée? Nous avons déjà vécu cela une fois, et nous allons le refaire? Tout d'un coup, on fait comme si c'était fini, quand la science nous dit le contraire."

L’expérimenté entraîneur de San Antonio a d'ailleurs rappelé que son équipe et lui ne se pliaient de toutes façons qu’aux décisions de la ligue : "Nous écoutons la NBA, pas le gouverneur." Un appel à peine masqué à continuer, justement, de porter le masque et ne pas se remâcher. Pour rappel, près de 44000 personnes sont mortes de la Covid au Texas depuis un an et les Etats-Unis sont le 5e pays avec le taux de mortalité le plus élevé au monde.

Florian Chambon