RMC Sport

NBA : qui peut stopper ces Spurs ?

Tim Duncan et Tony Parker

Tim Duncan et Tony Parker - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

San Antonio a prolongé sa série folle en remportant un 17e succès consécutif, la nuit dernière, contre la Nouvelle Orléans. Tony Parker et Boris Diaw ont été plutôt discret mais Marco Belinelli a pris le relais.

San Antonio égale son record

Qui pourra stopper ces Spurs ? La question résonne désormais dans tous les vestiaires NBA. Irrésistibles depuis plusieurs semaines, San Antonio a égalé son propre record en s’offrant une 17e victoire consécutive, la nuit dernière, face à la Nouvelle Orléans (96-80). Marco Belinelli a montré le chemin en claquant 18 points au sein d’une équipe toujours aussi collective. Tony Parker (2 points, 5 rebonds, 3 passes) et Boris Diaw (6 points, 4 rebonds) ont été plutôt discrets. Privés d’Anthony Davis, les Pelicans, qui restaient sur cinq victoires de rang, n’ont jamais existé dans cette rencontre à sens unique. Avec ce 57e succès de la saison, les Spurs creusent l’écart en tête de la Conférence Ouest et restent plus que jamais la meilleure équipe de la Ligue.

Les Clippers en palyoffs

Les Clippers se sont offert une victoire de prestige, la nuit dernière, sur le parquet de Houston (107-118), synonyme de qualification pour les playoffs. La soirée a pourtant très mal débuté pour les joueurs de Los Angeles, qui ont perdu Blake Griffin, touché au dos, dès le premier quart temps. L’ailier fort All Star est resté plusieurs minutes au sol avant d’être raccompagné au vestiaire. Il passera des examens dans les prochaines heures pour connaître la nature exacte de sa douleur. Sans leur dunkeur fou, les Clippers ont su renverser la bande à James Harden, pourtant auteur d’un petit festival (32 points, 7 rebonds, 6 passes). En bon maestro, Chris Paul (30 points, 12 passes) a montré le chemin, parfaitement suivi par Jamal Crawford (22 points) et DeAndre Jordan (20 points). De quoi éteindre des Rockets privés de Dwight Howard et Patrick Beverley. Après ce 52e succès de la saison, les Angelinos pointent à la troisième place de la Conférence Ouest, juste devant Houston.

Philadelphie retrouve la lumière

Philadelphie a enfin retrouvé la lumière. Après 26 défaites de rang, les Sixers ont enfin remporté une victoire, la nuit dernière, face à Detroit (123-98). Emmené par Michael Carter-Williams, Philly a pris le meilleur sur des Pistons, privés de leur meneur Brandon Jennigs, exclu pour deux fautes techniques. Avec 16 victoires pour 57 défaites, les Sixers restent avant-derniers de la Conférence Est. Detroit est 11e.

Le titre de l'encadré ici

|||Les résultats de la nuit :

Washington - Atlanta 101 - 97
Dallas - Sacramento 103 - 100
Milwaukee - Miami 67 - 88
San Antonio - Nouvelle-Orleans 96 - 80
Philadelphie - Detroit 123 - 98
Houston - LA Clippers 107 - 118

A.J.