RMC Sport

NBA-Vidéo : Chicago éteint le Madison Square Garden

-

- - AFP

Chicago a frappé un grand coup pour son premier match de la saison en corrigeant les Knicks, la nuit dernière, dans leur antre de New York. Malgré un Joakim Noah discret, les Bulls ont confirmé leur forme du moment. C’est également le cas de Miami, qui semble avoir parfaitement digéré le départ de LeBron James à Cleveland. Pour Oklahoma City, diminué par les blessures, le début de saison risque en revanche d’être un peu compliqué.

Les Bulls braquent Manhattan

Pour sa première sur un banc, Derek Fisher rêvait sans doute d’autre chose. Mais le baptême s’est transformé en supplice pour l’ancien joueur d’Oklahoma City, nommé à la tête de New York cet été. Ses Knicks ont pris l’eau la nuit dernière face à une séduisante équipe de Chicago (80-104). Sous les yeux incrédules du Madison Square Garden, les joueurs de Manhattan ont proposé un triste spectacle, à l’image de Carmelo Anthony, meilleur marqueur des siens avec 14 points (5/13 aux tirs). Déjà bien rôdés, les Bulls ne se sont pas fait prier pour dérouler leur basket sous l’impulsion de Pau Gasol (21 points, 11 rebonds) et Taj Gibson (22 points). Derrick Rose (13 points) et Joakim Noah (3 points, 6 rebonds, 2 passes) se sont montrés assez discrets. Après cette première claque, les Knicks vont tenter de se reprendre la nuit prochaine à Cleveland. En espérant éviter une deuxième fessée face à la bande à LeBron James.

Westbrook trop seul contre Portland

Des shoots, des rebonds, des lancers, des lay-up. Il leur a tout fait. Pendant une bonne partie de la rencontre, Russell Westbrook a survolé le parquet du Moda Center. Mais ses 38 points n’ont pas suffi. Beaucoup trop dépendant de son meneur sur ressorts, Oklahoma City s’est logiquement incliné la nuit dernière dans le fief de Portland (106-89). Privés de nombreux joueurs, dont Kevin Durant, le Thunder s’est écroulé en fin de rencontre. Portés par la puissance de LaMarcus Aldridge (27 points) et l’élégance de Nicolas Batum, les Blazers ont régalé leurs fans dans le dernier quart temps. Seul petit bémol, le match poussif de Damian Lillard (10 points, 3/10 aux tirs). Mais les joueurs de l’Oregon s’en contenteront largement.

Miami tient son nouveau « Big Three »

Tout le monde attendait avec impatience de voir Miami à l’œuvre sans LeBron James. Et le Heat a mis les choses au point dès son premier match, la nuit dernière, face à Washington (107-95). Oui, la franchise floridienne va survivre au départ du King pour Cleveland. Et face aux Wizards, elle s’est même trouvé un nouveau trio de choc. Aux côtés des incontournables Chris Bosh (26 points, 15 rebonds) et Dwyane Wade (21 points), Norris Cole a livré une prestation de haute volée. Aligné à la place de Mario Chalmers, le meneur de poche a enquillé 23 points. De quoi faire chuter les Wizards de Paul Pierce (17 points). En difficulté, Kevin Seraphin s’est contenté d’une petite passe décisive lors de ses 7 minutes passées sur le parquet.

Les résultats de la nuit

Toronto – Atlanta : 109-102
Charlotte – Milwaukee : 108 - 106 (a.p.)
Miami – Washington : 107 - 95
New York Knicks – Chicago : 80 - 104
Memphis – Minnesota : 105 - 101
Boston – Brooklyn : 121 - 105
Indiana – Philadelphie : 103 - 91
Utah – Houston : 93 - 104
Denver – Détroit : 89 - 79
Phoenix - Los Angeles Lakers : 119 - 99 Sacramento - Golden Gate : 77 - 95
Portland - Oklahoma City : 106 - 89

La nuit des Français

Joakim Noah (New York-Chicago) : 3 points, 6 rebonds, 2 passes en 20 minutes
Nicolas Batum (Portland-OKC) : 16 points, 5 rebonds, 6 passes en 34 minutes
Ian Mahinmi (Indiana-Philadelphie) : 4 points, 9 rebonds, 1 passe en 15 minutes
Rudy Gobert (Utah-Houston) : 2 points, 3 rebonds en 20 minutes
Kevin Seraphin (Miami-Washington) : 1 passe en 7 minutes

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur