RMC Sport

NBA-Vidéo : les Spurs dans la douleur

-

- - -

Longtemps mené, San Antonio a fini par l’emporter face à Phoenix (100-95) la nuit dernière grâce à ses hommes du banc. Les Spurs conservent leur septième place à l’Ouest, loin derrière une équipe de Golden State tombeuse de Cleveland (112-84).

Les résultats de la nuit :

Golden State - Cleveland : 112-84
San Antonio - Phoenix : 100-95
Washington - Chicago : 102-86
Oklahoma City - Utah : 99-94
Indiana - Boston : 107-103
Brooklyn - Philadelphie : 88-90
Detroit - Atlanta : 103-106
Nouvelle-Orléans - Memphis : 106-95
L.A. Lakers - Orlando : 101-84
Milwaukee - Minnesota : 98-84
Sacramento - Denver : 108-118

San Antonio s’en sort malgré un ‘big three’ en berne

Sa septième place à l’Ouest en atteste, San Antonio peine cette saison et la réception de Phoenix la nuit dernière en fut une nouvelle incarnation. Et pas sûr que la victoire (100-95) suffise à rassurer maitre Popovich. L’entraineur des Spurs est d’ailleurs l’un des grands artisans de ce succès en choisissant de largement se priver en seconde période de ses cadres fatigués, à l’image d’un Tony Parker à sept points et une passe en 22 minutes. Privé de leur ‘big three’, les Texans, menés de 10 points à l’issue du 3e quart temps, se sont appuyés sur leurs hommes du banc Danny Green (20 points) et Patty Mills (15 points, dont deux paniers primés dans le money time) pour conserver la 7e place à l’Ouest, devant leurs adversaires du jour.

Golden State s’offre Cleveland

Leader de la NBA, Golden State s’est offert dans sa salle la peau de l’un des prétendants au titre, Cleveland (112-84). Toujours privés de sa majesté LeBron James, les Cavaliers n’ont pas pesé bien lourd face au tandem Thompson (24 points), Curry (23 points, 10 passes). Cette 6e victoire consécutive à l’Oracle Arena permet aux Warriors de conforter leur première place de la Ligue avec un bilan de 29 victoires pour seulement cinq défaites. En douze confrontations face à des équipes de l’Est, Golden State n’a d’ailleurs toujours pas perdu.

Chicago croqué par les Wizards

Choc de la soirée à l’Est, le match entre Washington (3e de conférence) et Chicago (2e de conférence) a largement tourné en faveur des Wizards (102-86). Une rencontre marquée par la classe d’un John Wall auteur de 16 points et surtout 12 passes décisives. Le meneur des Wizards n’avait d’ailleurs jamais battu son homologue des Bulls Derrick Rose (19 points, 2 passes). Côté français, Joakim Noah a grappillé 10 rebonds mais inscrit seulement 3 points pour les Bulls. L’intérieur des Wizards Kevin Séraphin, qui arborait un T-Shirt noir ‘Je suis Charlie’ s’est contenté de deux points et 4 rebonds en 10 minutes.

Sept contres pour Gobert !

Sur les sept tricolores alignés la nuit dernière sur les parquets de NBA, la palme revient à Rudy Gobert, impressionnant dans la raquette des Jazz face aux stars d’Oklahoma Kevin Durant et Russel Westbrook. Malgré la défaite (99-94), Gobert, aligné 38 minutes, a imposé son envergure pour arracher sept rebonds et surtout balancer sept contres. Une énorme performance défensive à laquelle il faut ajouter trois interceptions. A San Antonio, si ce n’était pas le soir de TP face à Phoenix (100-95), Boris Diaw s’est montré convaincant lors de ses 14 minutes passées sur le parquet (9 points, 5 passes).

Les stats des Franchies :

Gobert (Utah) : 4 points, 7 rebonds, 3 passes, 3 interceptions, 7 contres (38 minutes)

Diaw (Spurs) : 9 points, 5 passes (14 minutes)

Parker (Spurs) : 7 points, 1 rebond, 1 passe (22 minutes)

Noah (Bulls) : 3 points, 10 rebonds, 2 passes, 1 contre (27 minutes)

Séraphin (Wizards) : 2 points, 4 rebonds, 1 passe (10 minutes)

Fournier (Orlando) : 11 points, 2 passes (19 minutes)

Ajinça (NO) : 2 pts, 3 rebonds, 1 contre (6 minutes)

la rédaction