RMC Sport

NBA – Washington aux playoffs, les Knicks peuvent y croire

Washington : Kevin Séraphin

Washington : Kevin Séraphin - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Larges vainqueurs de leurs voisins new-yorkais des Nets de Brooklyn (110-81), les Knicks sont toujours en course pour une place en playoffs. C’est fait en revanche pour Washington, vainqueur des Celtics (118-92).

Washington en playoffs
Après six années d’absence, Washington va enfin retrouver les playoffs. Les Wizards ont battu les Celtics 118-92 cette nuit grâce à leur forte présence dans la raquette (41 rebonds à 29) et une réussite exceptionnelle (63%) à l’image de Marcin Gortat (22 pts, 8 rbds, 10/13 au shoot) ou Bradley Beal (19 pts à 7/8). John Wall réussit lui le double-double (13 pts, 10 pds). Le Français Kevin Séraphin n’aura passé que six minutes sur le parquet pour 4 rebonds et un contre. Côté Boston, seuls Jared Sullinger (25 pts) et Rajon Rondo (13 pts, 7 rbds, 6 pds) sortent du lot.

Les Knicks peuvent y croire
Les Knicks ont réalisé une très belle affaire cette nuit dans la course aux playoffs. Dans le choc de New York face aux Nets de Brooklyn, les partenaires de Carmelo Anthony, auteur de 23 points, se sont en effet imposés 110-81. Une très large victoire qui permet aux Knicks de s’emparer de la 8e place de la conférence Est.

Houston rate le coche
Les Rockets devront encore patienter pour valider leur ticket pour les playoffs. Défait cette nuit à Toronto 107-103, Houston a manqué l’occasion d’assurer sa présence parmi la crème de la NBA. Privés de Dwight Howard, les Rockets se sont logiquement inclinés malgré 26 points de James Harden. 

Les Spurs enchaînent
Insatiables les Spurs. Sur son nuage, San Antonio n’a pas eu à forcer son talent pour venir à bout cette nuit des Golden State Warriors, battus 111-90. Il s’agit du 19e succès de rang des Texans, de très loin la meilleure équipe du moment. Tony Parker a terminé meilleur marqueur de son équipe avec 18 points. Son partenaire français Boris Diaw a inscrit 8 points pour 3 rebonds et 5 passes.

La rédaction