RMC Sport

Parker : "J’espère que Diaw va jouer plus"

-

- - -

Au micro du TP Show sur l’antenne de RMC ce lundi soir, Tony Parker a fait le point sur l’actualité des San Antonio Spurs, de la bonne série de trois victoires consécutives à son rôle dans le "Big Three", en passant par la situation de Boris Diaw.

La forme des Spurs

« On n’a pas été bon face à Indiana (défaite 91-99). On n’a pas mis dedans. C’était l’un de nos plus mauvais matches de la saison au niveau du pourcentage. Ça arrive dans le basket. Parfois, ça ne rentre pas. Après, on a commencé une grosse série à domicile contre des équipes qui sont en play-offs (Minnesota, Chicago Oklahoma City, ndlr). On a fait un match très sérieux contre Chicago (victoire 109-101). OKC (victoire 93-85), pareil, on a dû batailler jusqu’à la fin. Ce sont des bons tests pour nous. »

Ses 12 passes face à Chicago

« Ça faisait longtemps. Le coach a annoncé pas mal de système sur moi, par rapport à la défense de Chicago. Je reste dans mon nouveau rôle de cette année. Dès fois, il y a des choses pour moi. Dès fois, il n’y a pas grand-chose. Ça dépend des matches et des défenses. »

Le nouveau « Big Three » de San Antonio

« Le "Big Three" a changé. La priorité maintenant, c’est de mettre en rythme Kawhi Leonard et LaMarcus Aldridge. On va dire que je suis une sorte de 3e option. Manu Ginobili et Tim Duncan font d’autres choses sur terrain. Je vais avoir 34 ans dans deux mois. Je ne suis plus dans mon "time" (rires). »

La situation de Boris Diaw

« Il joue moins, c’est un choix du coach. La concurrence est rude. Il y a Tim Duncan, LaMarcus Aldridge et David West. Les équipes que l’on affronte en ce moment jouent petit. C’est-à-dire que l’on joue avec un grand et quatre petits sur le terrain. Pendant les play-offs, les rotations seront à mon avis encore plus fermées. J’espère qu’il va jouer plus. C’est David West qui joue plus par rapport à l’année dernière. Ça dépendra aussi des matches. »

Sa blessure à l’orteil

« J’ai eu une petite blessure contre Indiana. Rien de grave. Comme d’habitude, les médecins n’ont pas voulu prendre de risque. Ils m’ont mis au repos. Je suis revenu contre Chicago, j’ai joué 32 minutes, je me sentais bien. »

Le titre du PSG

« Bien sûr que j’ai suivi ! C’est officiel mais on savait depuis longtemps qu’ils avaient le titre assuré. Ce qui m’intéresse, c’est la Ligue des Champions. »

la rédaction