RMC Sport

Parker : « La première place n’est pas une obsession »

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Impressionnants à l’Ouest, les Spurs de Tony Parker sont solidement accrochés à la première place de conférence. Mais le meneur de jeu français n’en fait pas une fin en soi, concentré sur la suite de la saison, comme il le confie dans le TP Show.

« On fait une très bonne semaine avec San Antonio, c’est vrai (quatre victoires en quatre matches, ndlr). On monte en puissance, ça fait dix victoires d’affilée. On est en pleine forme alors que les autres équipes ont un peu de mal en ce moment, j’espère que ça va continuer. On a eu pas mal de blessés depuis le début de saison et tout va bien ce moment. Physiquement, je me sens bien. J’ai encore deux-trois trucs au niveau des adducteurs mais je fais de la muscu pour que ça tienne. Il reste une grosse quinzaine de matches, on va essayer de bien terminer la saison puis les choses sérieuses vont commencer. » 

Si le Français savoure la bonne tenue de son équipe, il sait que la priorité n’est pas de terminer premier de conférence, mais bien d’arriver aux playoffs avec 100% de ses moyens : « Le plus important pour Popovich (le coach des Spurs), c’est que l’on soit en bonne santé. Les medias n’arrêtent pas de parler de la première place. Mais notre objectif, c’est d’être en bonne santé quand les playoffs commencent. Si on a la première place tant mieux, mais ce ne sera pas une obsession. » 

« L'avantage du terrain ne garantit rien »

Pour Tony Parker, l’avantage du terrain que pourrait offrir la première place est loin d’être une priorité. « Pour gagner des titres, il faut gagner des matches à l’extérieur. Quand on est en forme, on sait que l’on peut gagner partout. L’avantage du terrain ne garantit rien. On a déjà perdu au premier tour en étant premier, on a déjà gagné le titre sans être premier, donc on sait que tout peut arriver et on reste vraiment concentrés sur notre santé. Le basket, c’est huit-neuf joueurs, et un ou deux blessés, ça peut te changer toute une saison. »

A lire aussi : 

- Spurs et Clippers ne s'arrêtent plus

- En GIF, les 27 points d'un basketteur en une action

- L'actu de la NBA

La rédaction