RMC Sport

Parker : « Nous n’avons encore rien fait »

Tony Parker

Tony Parker - -

San Antonio a fait le break face à Memphis, la nuit dernière, en finale de la Conférence Ouest. Les Spurs mènent 2-0 dans la série avant de se déplacer dans le Tennessee. Malgré ce matelas d’avance, Tony Parker, auteur de 15 points et 18 passes décisives, refuse de s’enflammer.

Tony, vous n’êtes pas passés loin de la catastrophe face à Memphis dans ce Game 2…

En effet, mais en même temps, je trouve qu’on a réalisé un bon match. On a une grosse avance (+18 dans le 3e quart-temps), mais ce n’est pas facile de garder une avance aussi importante en NBA. On joue contre une très grosse équipe, une équipe qui se bat et qui s’appuie sur une grosse défense. Et quand tu as une grosse défense, tu peux toujours revenir dans un match. A côté de ça, je pense qu’on a aussi montré beaucoup de caractère. Lorsque tu mènes de 13 points à 8 minutes de la fin du match et que tu trouves les ressources nécessaires pour t’imposer en prolongation, ça montre l’état d’esprit du groupe.

Comment expliquez-vous ce quatrième quart-temps catastrophique ?

Je pense qu’on a eu un coup de fatigue. Défendre sur Zach Randolph et Marc Gasol pompe énormément d’énergie. A mon avis, c’est un vrai coup de barre qu’on a eu dans les dernières minutes. Je me sentais aussi fatigué, je n’avais pas vraiment de jambes. Je n’avais plus de réussite en attaque (6/20 aux tirs dont les 7 derniers shoots ratés). Mais un double-double comme ça, je le prends tous les jours (15 points et 18 passes décisives, record en carrière) ! Je n’ai jamais aussi bien distribué le jeu. J’étais bien au niveau des passes et un peu moins sur mes tirs. Ce sont des choses qui arrivent.

La défense de Memphis est la moins perméable de la saison mais pour le moment, c’est San Antonio qui domine ce secteur du jeu…

On sait très bien qu’on n’ira nulle part si on ne défend pas contre Memphis. Ils ont deux des meilleurs intérieurs de la NBA. Zach Randolph est All-Star, Marc Gasol l’a été l’an passé et a été élu meilleur défenseur de la saison. Matt Bonner, Tim (Duncan) et Tiago (Splitter) font un gros boulot sur eux. Ils utilisent beaucoup d’énergie pour les stopper. Il faudra continuer à les limiter en attaque dans le prochain match.

Comment vous sentez-vous avant de prendre la direction de Memphis pour le Game 3 ?

Tout ce qu’on a fait pour le moment, c’est de protéger l’avantage du terrain. Donc j’estime que nous n’avons encore rien fait. On n’a pas oublié la saison passée. On menait aussi 2-0 face à OKC en finale de Conférence et on connait la suite de l’histoire (défaite 4-2)… On a trois jours de repos devant nous pour préparer le Game 3, il ne faut pas s’enflammer. Il faut surtout garder notre concentration et ne pas se reposer sur nos lauriers. On doit attaquer ce troisième match comme si nous étions menés 2-0.

A lire aussi :

>> Parker et Ducan enrhument Memphis

>> Les Spurs corrigent les Grizzlies

>> San Antonio : Parker menacé de mort