RMC Sport

Parker : « Un premier tour très difficile »

Tony Parker

Tony Parker - -

Deuxième de la Conférence Ouest, San Antonio débutera les play-offs dimanche face aux Lakers, après un mois d’avril perturbé par les blessures. Méfiant mais confiant, Tony Parker pense que les Spurs peuvent venir contrarier Oklahoma et Miami dans la quête du titre.

Tony, dans quel état d’esprit êtes-vous?

On a fait une bonne saison, même si c’est un peu décevant d’avoir perdu la première place. Cette année, on est deuxième derrière Oklahoma, et on va jouer les Lakers. On a eu un mois d’avril un peu difficile avec pas mal de blessures. Mais bon, les play-offs c’est un autre championnat qui commence. Je suis confiant.

Que penser des Lakers ?

A l’Ouest, on joue toujours une grosse équipe, c’est une conférence très forte. Que ce soient les Lakers, Golden State, les Clippers, Memphis ou Houston. Il manque Kobe aux Lakers, mais ils ont des joueurs très talentueux, on l’a vu hier soir (mercredi) contre Houston avec un Pau Gasol qui revient en pleine forme et Dwight Howard. Ça va être un premier tour très difficile.

Sans Kobe Bryant, c’est autre chose ?

Ce n’est pas pareil sans lui. C’est triste pour la NBA, je ne souhaite ça à personne. Mais nous, on doit jouer et on ne peut pas faire attention à ça.

Dans quel état de forme êtes-vous ?

J’ai eu pas mal de petites blessures, je ne suis pas à 100%. Ma blessure à la cheville m’a ralenti, ça a créé d’autres petits pépins. Mais j’ai trois jours avant le premier match. Il n’y a plus de back to back et quatre matches en cinq jours. Il y a un ou deux jours de repos entre chaque match de play-offs. Je vais faire mon possible pour être à 100% dimanche.

Comment va Manu Ginobili ?

Il est revenu hier (mercredi), il a joué 12 minutes. Il sera là pour le premier match et il montera en puissance. Il faudra faire sans Boris (Diaw) pendant le premier tour.

Comment jugez-vous la première saison de Nando De Colo ?

Nando a fait une bonne saison de rookie dans une équipe rodée. La concurrence était rude. Il s’est adapté au coaching de Popovich. Il a gagné du temps de jeu, et je pense qu’on le verra sur le terrain pendant les play-offs. Je pense que c’est l’option n°2 du coach derrière moi. Il a gagné la confiance de Pop’.

Qu’est-ce qui pourrait empêcher une finale entre Oklahoma et Miami ?

Nous ! On va être en bonne santé et jouer notre basket au meilleur moment. C’est un autre championnat qui commence, à nous de faire un gros premier tour contre les Lakers.

Un quatrième titre des Spurs vous ferait-il entrer dans le Hall of Fame ?

(Rires) Je n’y pense pas trop, c’est à la fin de la carrière, et je pense que j’ai encore beaucoup de basket devant moi, j’aimerais jouer encore 7, 8 ans.

Quels sont les secteurs de jeu à travailler en vue des play-offs ?

On peut progresser défensivement. On a une des meilleures attaques de la NBA. Jusqu’en avril, on était dans le top 5 de toutes les catégories. Après, on n’a plus été performants dans ce secteur.

A lire aussi :

- Spurs-Lakers en apéritif !

- Les Lakers seront bien en play-offs

- Tous les résultats de NBA