RMC Sport

Parker : « Une barre mythique »

-

- - -

Tony Parker entre dans l’histoire de la NBA en marquant 55 points et en distribuant 10 passes décisives face à Minnesota. Le meneur de jeu des Spurs rejoint la légende du basket, Mickael Jordan.

Tony, vous venez de réaliser un véritable exploit en marquant 55 points lors de la victoire des Spurs à Minnesota (129–125)…
C’est clair que c’est un gros match. Pour moi, cette performance est le fruit de tout le travail effectué avec Chip (Engelland, spécialiste du shoot à San Antonio) durant l’été. On avait super bien bossé. Le plus marrant, c’est qu’on en avait parlé ensemble il y a deux semaines. On s’était dit que je mettrais peut-être 50 points en l’absence de Manu Ginobili. Après le match, Chip avait un grand sourire. Je suis content, ce match confirme mes progrès aux shoots. Mais ce soir (cette nuit), j’avais vraiment envie de gagner. C’est la seule chose qui m’intéressait. Je n’arrivais pas à croire que nous en étions à trois défaites pour aucune victoire. Il était vraiment temps qu’on gagne un match.

Vous devenez le troisième joueur de l’histoire de la NBA à avoir atteint la barre des 55 points tout en distribuant 10 passes décisives au cours d’un match. Votre nom se retrouve désormais aux côtés d’Oscar Robertson et d’un certain Michael Jordan…
Ca fait vraiment bizarre. Mes coéquipiers n’arrêtaient pas de crier dans les vestiaires. Ca n’arrive pas tous les jours de marquer plus de 50 points dans un match NBA. 50 points, c’est une barre mythique au basket. Aujourd’hui, je peux dire : « Je l’ai fait ! » Quand on réalise ce type de match, c’est qu’on est en feu. Tout te réussi, tu es « in the zone ». Après coup, tu te dis que ce serait sympa de ressentir de telles sensations un peu plus souvent.

L’autre bonne nouvelle, c’est que San Antonio ouvre son compteur victoire…
C’est le plus important, OK, je viens de battre mon record de points. Mais ce que je retiens, c’est que nous quittons Minnesota avec un succès précieux. J’espère que ça nous donnera confiance pour la suite de la saison. Il ne faut pas non plus oublier la performance de Roger Mason Jr (26 points). Il se sent de mieux en mieux dans l’équipe. En l’absence de Manu, il doit devenir notre troisième menace offensive. On a vraiment besoin de lui pour gagner des matchs.

La rédaction