RMC Sport

Affaire Armstrong - Evans : « L’avis de Ferrari était très respecté »

Cadel Evans

Cadel Evans - -

Vainqueur du Tour de France 2011, Cadel Evans a admis pour la chaîne australienne SBS avoir rencontré il y a une dizaine d'années le docteur Michele Ferrari, impliqué dans le scandale Lance Armstrong, mais sans aucun lien avec le dopage. « Ma seule motivation à l’époque … était de comprendre mes capacités à devenir un coureur sur route, a confié l’Australien. A l’époque, l’avis de Ferrari était très respecté par les équipes et les directeurs sportifs, et ça pouvait donc m’aider à avoir des opportunités dans ces équipes. Il n'y a jamais eu aucune discussion autour du dopage et aucun signe de quelque chose d'illégal. Après ce test, je ne l’ai plus jamais revu. » A noter que l’Union cycliste internationale communiquera ce lundi sa décision dans l’affaire Lance Armstrong.