RMC Sport

Armstrong-Winfrey, les dessous d’un scoop

Lance Armstrong et Oprah Winfrey

Lance Armstrong et Oprah Winfrey - -

Attendue par la planète entière, l’interview de Lance Armstrong, enregistrée ce lundi, doit à la pugnacité et la crédibilité d’Oprah Winfrey. Un gros coup pour la journaliste américaine, habituée des interviews des grands de ce monde.

Maui, ses plages de sable fin, son eau turquoise et ses palmiers. Un décor paradisiaque où est né le plus gros coup médiatique de ce début d’année 2013. C’est sur cette île de l’archipel d’Hawaï qu’Oprah Winfrey et Lance Armstrong ont finalisé l’accord concernant l’interview tant attendue de l’ancien septuple vainqueur du Tour de France. Tout est parti d’une demande, par mail, de la présentatrice vedette de la télévision américaine. D’abord peu enclin à l’idée de s’exprimer en public, le Texan a souhaité rencontrer son interlocutrice à Hawaï.

Dans un lieu prisé des stars hollywoodiennes, tout a été organisé pour que rien ne vienne faire capoter l’affaire. C’est donc dans le plus strict secret que Winfrey et Armstrong se sont rencontrés pour un déjeuner, la journaliste se chargeant de ne laisser aucun indice, envoyant par exemple un chauffeur privé, ne pouvant être reconnu, pour aller chercher Armstrong. Et ce dernier a dit oui pour un grand oral à la télévision.

Winfrey : « Ma plus grande interview en terme d’exposition »

« J’ai demandé à Oprah Winfrey de me poser toutes les questions qu’elle veut me poser. Je répondrai directement, honnêtement et franchement », a affirmé Armstrong, par SMS, samedi matin à l’agence de presse américaine AP. C’est d’ailleurs dans le but d’être la plus objective et pertinente possible que Winfrey a demandé conseil à Betsy Andreu (femme de Frankie, ancien coéquipier d’Armstrong), de Kathy Lemond (femme de Greg) et David Walsh (co-auteur du livre L.A Confidential), ennemis historiques de « LA ».

A la sortie de l’interview, organisée dans un luxueux hôtel d’Austin, la star de la télévision américaine a concédé qu’elle venait de réaliser « certainement sa plus grande interview en terme d’exposition ». Un sacré qualificatif lorsque l’on sait que Michael Jackson ou Barack Obama sont passés derrière son micro…

A.A