RMC Sport

Bordry : « Armstrong n’était pas le seul »

Pierre Bordry

Pierre Bordry - -

Pierre Bordry, président de l'AFLD de 2005 à 2010, explique que Lance Arsmtrong était loin d’être le seul grand coureur dopé dans les années 1990 et au début des années 2000, alors que Laurent Jalabert est soupçonné d’avoir été contrôlé positif à l’EPO lors du Tour de France 1998. « Il est clair que le laboratoire de Châtenay-Malabry a publié des résultats sans donner les noms, car il ne le pouvait pas, et il n’y avait pas qu’Armstrong qui était dopé. Aujourd’hui des noms peuvent sortir mais je ne sais pas ce dont le Sénat dispose, déclare-t-il. Ce qui est vraisemblable, c’est qu’Armstrong n’était pas le seul. Pour l’instant il est l’un des seuls à avoir avoué, ce serait bien que les autres fassent pareil car ça éviterait qu’on attende indéfiniment des sorties comme celle-ci. »

CG