RMC Sport

Championnats du monde de cyclisme: Valverde en or, Bardet en argent

Alejandro Valverde

Alejandro Valverde - AFP

Un parcours particulièrement ardu avec le mur de Gramart au cœur des 240km à avaler en Autriche du côté d'Innsbruck, le Français Julian Alaphilippe parmi les favoris, la course en ligne des Championnats du monde s'annonce palpitante. Et c'est à suivre en direct sur RMC Sport.

[16h41]

Valverde enfin titré

A 38 ans, l'Espagnol décroche son premier titre de champion du monde. Quinze ans après son premier podium.

[16h40]

Alaphilippe termine 8e

Le Français, qui aura raté le final de cette course, termine à plus d'une minute de Valverde.

[16h38]

VALVERDE CHAMPION DU MONDE !!!
Bardet pousse l'effort et termine deuxième. Woods fait trois. Dumoulin termine à la 4e place.

[16h37]

Dernier kilomètre...
Dumoulin tente une attaque. Pour,jauger ? Toujours est-il que le Néerlandais se replace rapidement derrière le trio de tête.

[16h35]

Tom Dumoulin donne tout

Le Néerlandais est à trois secondes du trio de tête. Woods tente une échappée mais est tout de suite repris par Bardet.

[16h34]

Il reste 4 kilomètres avant l'arrivée

[16h31]

50 secondes, c'est le retard d'Alaphilippe
Le Français, qui a amorcé la descente, ne semble pas en mesure de réaliser un exploit. Car c'est ce qui lui faudra faire pour espérer l'emporter.

[16h30]

Dumoulin encore en course

Le Néerlandais n'a que 9 secondes de retard sur le trio de tête.

[16h29]

Bardet tente une attaque...

...mais Valverde calme immédiatement les ardeurs du Français.

[16h28]

OH LE SAUT DE CHAINE POUR BARDET

Le Français manque de se faire larguer par ses deux compères d'échappée. Mais finalement, c'est bon. Bardet peut s'accrocher et rester en tête.

[16h26]

Valverde fait fort
Moscon tente de s'accrocher mais que c'est dur pour lui. Ils ne sont plus que trois devant: Woods, Valverde et Bardet, qui ne lâche rien.

[16h25]

Alaphilippe dans le dur
Le Français n'y arrive pas. Il ne va pas jouer la gagne, hélas pour lui. Sauf retournement de situation, on le voit mal l'emporter alors que ses équipiers l'avaient mis sur orbite.

[16h24]

Bardet tente d'hausser le rythme
Mais Alaphilippe coince. Du coup, Bardet ralentit le rythme. Aie, aie, aie...

[16h22]

Moins de 10 kilomètres...

Pinot s'écarte. Alaphillipe arrive en position idéale vers Valgren. 00"8 encore pour le Danois.

[16h21]

Pinot, Bardet, Alaphilippe ensemble
Les Français ont pris les commandes du peloton. Valverde a du mal à suivre. L'écart entre Valgren et le reste de la course se réduit. 00"21 secondes désormais.

[16h18]

Pendant ce temps, Valgren continue à envoyer
00"32 secondes d'avance sur le peloton

[16h16]

13 km de l'arrivée et Alaphilippe hausse le ton

Les Français décident de passer aux avant-postes et de rouler. C'est Rudy Molard qui lance la contre-attaque.

[16h15]

00''15 d'avance pour Valgren

[16h13]

Valgren donne tout
Le Danois ne se pose pas de questions et imprime un gros rythme. Le groupe de poursuivants est en embuscade, avec Pinot à l'intérieur.

[16h12]

Moins de 20 kilomètres avant l'arrivée

[16h09]

Valgren seul en tête
Le Danois a bien accompagné une attaque du Britannique Kennaugh, avant de distancer ce dernier. Mais cette échappée est sous contrôle du peloton, avec Pinot aux avant-postes.

[16h07]

Les Français réagissent dans la descente

Bardet se montre et élève le niveau. Le rythme est en train de s'élever. Ça risque de casser au sein du peloton.

[16h06]

Pinot suit le rythme

Le Français accompagne systématiquement les accélérations des Néerlandais, qui tentent d'user le peloton. Alaphilippe et Bardet sont pour l'instant au chaud, en position cachée.

[16h04]

Hasgreen et Laengen repris

Après presque 230 kilomètres d'échappée, les deux hommes sont repris. Ils se serrent la main, conscients d'avoir réalisé une belle prestation ce dimanche.

[16h03]

C'est fini pour Nibali

L'Italien ne jouera pas la gagne ce dimanche. Il n'y a plus que 00''19 secondes entre le peloton, mené fort par les Hollandais et le duo Asgreen-Laengen.

[16h00]

Nibali est en train de lâcher
Le rythme imposé en tête de peloton est en train de faire de gros dégâts derrière. Plus que 00''32 d'avance pour Asgreen et Laengen en tête de course, à moins de 24 kilomètres de l'arrivée.

[15h57]

25 km de l'arrivée et l'avance du duo de tête est en train de fondre
1'15 d'avance désormais pour Asgreen et Laengen. Les Italiens font le job et impriment un rythme infernal en tête de peloton.

[15h56]

Dan Martin lâché et proche de l'abandon
L'Irlandais n'est plus du tout dans la course.

[15h54]

La dernière ascension d'Igls fait mal

Très mal même. Les coureurs font des efforts mais certains, qui ont animé la course à l'image de Caruso, sont désormais distancés et sont en plein relâchement.

[15h50]

Français, Belges et Italiens en plein relais

Il n'y a plus que 30 kilomètres à parcourir dans cette course !

[15h46]

Gallopin mène grand train en tête du peloton !

[15h41]

Le duo de tête roule bien

Asgreen et Laengen se relayent bien. Ils comptent 2'29 d'avance sur le peloton.

[15h38]

Attaque d'un Italien

Il s'agit de De Marchi. Un coureur allemand prend sa roue et c'est tout le peloton qui s'étire encore un peu plus.

[15h35]

Les favoris à la peine

Yates, Kwiatkwoski champion du monde en 2014 ou encore Dan Martin sont désormais distancés. La gagne devrait, sauf retournement de situation, se jouer sans eux.

[15h32]

Ça bouge en tête du peloton
Les Italiens tentent de se positionner aux avant-postes pour contrôler la course.

[15h25]

C'est l'hécatombe !

A 50 km de l'arrivée, on a droit à des attaques en tout genre et de nombreux coureurs se font lâcher, à l'image de Dan Martin ou encore du vainqueur de la dernière édition du Giro, Simon Yates.

[15h20]

Des coureurs sont lâchés
Le Canadien Britton et le Sud-Africain Rensburg viennent de se faire décrocher.

[15h15]

Le peloton à moins de 5 minutes de l'échappée
Le peloton vient de franchir la ligne annonçant le dernier tout avec 4'47 de retard sur l'échappée, composée de van Avermaet, Caruso, Hnik et Fraile. Les poursuivants, Koshevoy et Ludvigsson sont à 3'05 du groupe de tête.

[15h10]

Au tour de Van Avermaet d'attaquer

[15h09]

Nibali et Kwiatowski sont repris

[15h07]

Nibali et Kwiatowski attaquent

Les Italiens sont bouillants. De Marchi est également dans le coup.

[15h03]

Primoz Roglic est au sol

Le grimpeur slovène, quatrième du Tour, vient de chuter.

[15h00]

Attaque de Cataldo

C'est un Italien qui attaque en premier dans le peloton!

[14h55]

Ils ont 5'23 d'avance à 67 kilomètres de l'arrivée

[14h54]

Les cinq derniers coureurs de l'échappée sont:

Robert Britton (Canada), Kasper Asgreen (Danemark), Daniil Fominykh (Kazakhstan), Vegard Stake Laengen (Norvège), Jacques Janse Van Rensburg (Afrique du Sud).

[14h53]

Barguil: "Come on les gars"

"Grosse deception de ne pas avoir fait honneur à ce maillot. Mais come on les gars, vous allez le faire j’en suis sûr", a tweeté Warren Barguil peut après son abandon.

[14h33]

Encore 3 tours à accomplir pour les 8 leaders

[14h31]

Barguil a abandonné

Mauvaise nouvelle pour le clan français. Après une chute, Barguil abandonne.

[14h28]

Sagan lâché

Le Slovaque, champion du monde en titre, est lâché.

[14h23]

Une échappée constituée depuis ce matin

Depuis maintenant 4h, plusieurs hommes ont pris la poudre d’escampette. Alors qu’il reste 83 kilomètres, ils comptent 7 minutes d’avance. La compo : Rensburg (Afrique du Sud), Koshevoy (Biélorussie), Britton (Canada), Asgreen (Danemark), Dunne (Irlande), Mullen (Irlande), Fominykh (Kazakhstan), Laengen (Norvège), Hnik (République tchèque), Ludvigsson (Suède).

[14h18]

Une journée épique

Un parcours très exigeant de 240 kilomètres dont le dantesque mur de Gramart au programme pour décrocher le maillot arc-en-ciel ce dimanche en Autriche. Parmi les favoris, le Français Julian Alaphilippe et le britannique Simon Yates.

[13h59]

Bonjour...

... et bienvenue à toutes et à tous sur RMC Sport pour suivre en notre compagne cette excitante course en ligne hommes des championnats du monde de cyclisme.