RMC Sport

Lecuisinier, comme un chef !

-

- - -

Avant de passer espoir la saison prochaine, Pierre-Henri Lecuisinier a remporté le titre mondial junior samedi à Rudersdal (Danemark). A 18 ans, le Lavallois, champion d’Europe en titre, a savouré son succès. En toute simplicité.

Le cyclisme français a décidément de beaux jours devant lui. Vingt-quatre heures après le sacre mondial d’Arnaud Démare dans la catégorie espoirs, un autre bleu a triomphé samedi à Rudersdal, près de Copenhague (Danemark). A 18 ans, Pierre-Henri Lecuisinier est devenu champion du monde juniors après sa victoire au sprint devant le Belge Martijn Dergrève. « Je ne suis pourtant pas le plus véloce, assure-t-il, le sourire en coin. Je ne réalise pas trop. Avoir vu Arnaud Démare à l’hôtel nous a fait rêver. On a vu sa course en direct. On a crié comme des fous dans la chambre au moment du sprint. »

Priorité aux études

Champion d’Europe en titre, Lecuisinier aime donc truster les titres internationaux. De quoi envisager une grande carrière ? « J’aimerais passer pro mais avant ça, je suis convenu avec mes parents de terminer mes études, dit-il avec sa voix de jeune homme à peine sorti de l’adolescence. Je suis encore en terminale. Si j’ai des problèmes de santé ou que ça ne se passe pas bien, c’est bien d’avoir un bagage scolaire suffisant. »
En attendant de savoir s’il doit opter pour un DUT ou un BTS l’année prochaine, celui qui réside à Laval a peut-être trouvé son modèle en la personne de Sylvain Chavanel, en lice dimanche « chez les grands » : « Je l’aime bien. Il a l’air simple, sympa. Il ne se prend pas la tête. » Un peu comme lui en somme.