RMC Sport

Cofidis, l’atout jeune

Damien Monier et Cofidis évolueront en Continental Pro cette saison

Damien Monier et Cofidis évolueront en Continental Pro cette saison - -

Reléguée en deuxième division, l’équipe française met l’accent sur la formation. Les objectifs sont forcément en adéquation avec ce nouveau statut.

« Je veux absolument gagner ce titre de Champion de France qui manque à Cofidis depuis quinze ans. » Lors de la présentation de son équipe, ce jeudi au Casino de Paris, Eric Boyer, le directeur sportif, a forcément dû mettre ses objectifs en adéquation avec son nouveau statut. Eh oui, Cofidis évoluera cette saison en Continental Pro, la deuxième division du calendrier de l’UCI.
Tout comme la FDJ, Europcar, Saur-Sojasun et Bretagne-Schuller, Cofidis va disputer les courses hexagonales, le Tour de France, et espérer les invitations, notamment sur les Classiques de printemps. Entouré de Didier Rous et Stéphane Augé, fraîchement sortis du peloton, et qui seront détachés sur les courses en fonction du calendrier, Boyer vise « la Coupe de France, le Championnat de France, un bon Paris-Nice, et des victoires d’étapes notamment sur le Tour ». Pour Augé « gagner une étape sur le Tour serait sympa ».
A défaut de jouer dans la cour des grands, Cofidis mise sur la formation. Privée de cadors, l’équipe, emmenée par le vétéran David Moncoutié et l’Estonien Rein Taaramae, met l’accent sur les jeunes. « Ça fait trois, quatre ans qu’on travaille, on sera payé en retour, c’est sur la durée qu’on récoltera les fruits de notre travail », promet Boyer. « Pour moi, Julien Fouchard a un potentiel important, et avec du travail il peut faire de très belle chose. » L’équipe française fera ses débuts sur le Tour du Haut-Var (19-20 février), « notre premier grand rendez-vous ».