RMC Sport

Dauphiné: Fuglsang prive Porte de la victoire pour dix secondes

-

- - -

L’Australien Richie Porte (BMC) s’est fait détrôner sur le fil par le Danois Jakob Fuglsang, vainqueur de la 69e édition du Critérium du Dauphiné. Le coureur de l’équipe Astana l’a emporté, ce dimanche au sommet du Plateau de Solaison, avec dix secondes d’avance sur Porte.

Il ne va pas la digérer de sitôt. Richie Porte, qui avait dominé la course toute la semaine et semblait en mesure de conserver son maillot jaune au finish, l’a finalement perdu ce dimanche, au sommet du Plateau de Solaison, chipé par Jakob Fuglsang, vainqueur sur le fil donc de la 69e édition du Critérium du Dauphiné.

C’est en solitaire que le Danois (Astana), déjà vainqueur vendredi à la Motte-Servelex, s’est imposé. Très vite esseulé, dès la première des quatre ascensions de l’étape du jour, longue de 115 kilomètres et qui a pris son départ à Albertville, Porte avait attaqué au même rythme que Fuglsang l’ascension du Plateau de Solaison et ses 11,3 kilomètres à 9,2 %.

A lire aussi: Kennaugh vainqueur à l'Alpe d'Huez

Bardet 6e

Mais l’Australien, après avoir repris Contador, Valverde et Froome, qui l’avaient également distancé, a dû s’incliner devant les dix secondes de bonification obtenues par Fuglsang. Dan Martin (Quick-Step) ferme le podium de la course.

Froome (Sky) quatrième, le premier Français classé n’est autre que Romain Bardet, sixième à 2’04 de Fuglsang Il s’agit de la première victoire majeure du Danois – médaillé d’argent aux JO de Rio de course sur route – jusque-là habitué au rôle de lieutenant et qui avait fini 7e du Tour de France 2013. Cela pourrait lui donner des idées pour l’édition à venir…

A.D avec AFP