RMC Sport

L’AFLD jette l’éponge dans l’affaire Longo

Jeannie Longo

Jeannie Longo - -

Comme RMC Sport l'annonçait en fin de matinée, l’Agence française pour la lutte contre le dopage a décidé, ce jeudi lors d’une réunion de son collège, de ne pas revenir sur la décision de la FFC de relaxer la coureuse. Dans un communiqué, le gendarme française de la lutte antidopage précise : « Il est apparu au Collège que les décisions intervenues pour procéder au renouvellement de l’inscription (de Jeannie Longo) dans le groupe cible (450 sportifs de haut niveau astreints au devoir de localisation) laissaient la place à une incertitude quant à leur portée telle que l’existence d’un troisième manquement du sportif en cause à ses obligations de localisation ne pouvait être regardée comme établie. » En clair, les conditions n’étaient pas réunies pour affirmer que la championne faisait partie du groupe cible lors de sa 3e infraction présumée, le 20 juin 2011. A 53 ans, Jeannie Longo peut préparer sereinement les JO de Londres.