RMC Sport

Millar à point nommé

Avec deux victoires en une semaine, l'Ecossais se positionne

Avec deux victoires en une semaine, l'Ecossais se positionne - -

Déjà vainqueur du contre-la-montre du Critérium International, dimanche, David Millar (Garmin-Tansitions) a remis ça ce jeudi sur les Trois Jours de la Panne. En prime, le rouleur écossais s’adjuge le classement général.

David Millar rayonnant. A l’image du temps passé en quelques heures de l’orage à l’ensoleillement, l’Ecossais a retrouvé le sourire. A l’issue d’un contre-la-montre victorieux qui clôturait jeudi les Trois Jours de la Panne, l’homme de Garmin a remporté une épreuve qui lui avait jusqu’à présent plutôt bien réussi. C’est en effet sur les routes belges que le Britannique avait enlevé un des premiers succès de sa carrière il y a douze ans. « J’avais 21 ans, sourit l’intéressé aux 33 printemps. J’étais jeune. Aujourd’hui, je suis un coureur bien plus expérimenté. »

Victorieux dans une course à étapes pour la première fois depuis 2003 et le Tour de Picardie, David Millar poursuit en tout cas de la meilleure des manières la première partie importante de sa saison. Après le contre-la-montre de dimanche sur le Critérium International, il a en effet fait du Tour des Flandres et de Paris-Roubaix deux de ses principaux objectifs de son début d’année. Après seulement, il sera temps de penser au Dauphiné Libéré et au Tour de France. « C’est marrant ce que vous pouvez faire quand vous êtes motivé, continue Millar. Je me sens fort. »

Ce succès ponctue en tout cas de la plus belle des manières la belle journée de l’équipe américaine. Car avant Millar, c’était le sprinteur maison, Tyler Farrar, qui avait enlevé l’étape matinale dans les rues de la Panne. La formation de Jonathan Vaughters ne compte pas s’arrêter là.

P.Ta.