RMC Sport

Pour Armstrong, l’ombre grandit

Lance Armstrong

Lance Armstrong - -

Une crevaison, deux chutes, un appétit de victoire coupé dès la 8ème étape, et ce samedi encore, une nouvelle culbute. Le tableau s’assombrit de jour en jour pour Lance Armstrong.

Lance Armstrong doit compter les jours restants jusqu’à l’arrivée sur les Champs-Elysées. Pour la troisième fois depuis le début du Tour de France 2010, l’Américain a fini sur le bitume. Dimanche dernier, le septuple vainqueur de la Grande Boucle a sans doute vécu la pire journée de sa carrière en abandonnant son rêve de titre sur deux culbutes. A l’issue de cette journée maudite, il avait déclaré : « Mon tour est fini. Ça ne veut pas dire que je vais abandonner. Je vais en profiter, je vais essayer de prendre du plaisir ». Un luxe qu’il ne peut même pas se permettre si l’on en croit la 13ème étape.

Comme un symbole, le leader de l’équipe RadioSchack est aujourd’hui tombé de son vélo lors… du traditionnel défilé d’avant départ. Lorsque les coureurs roulent au pas et plaisantent avec les voisins. Presque une insulte pour le champion texan à l’orgueil démesuré qui, à sa grande époque, restait toujours sur sa selle. Puis il a fini sa course presque comme un anonyme parmi la foule des retardés. En roue-libre, le sourire blasé, Lance Armstrong a franchi la ligne avec plus de 4’30 de retard sur Vinokourov. Il est temps pour lui que cesse ce supplice. A moins qu’il n’ait une petite idée derrière la tête à quelques heures de retrouver les Pyrénées…

Maxime Marchon