RMC Sport

Profiter avant la montagne

-

- - -

La sixième étape du Tour entre Montargis et Gueugnon est la dernière occasion pour les sprinters de briller en première semaine avant la montagne. Mais attention au coup de chaud.

Avec la canicule qui va une nouvelle fois s’abattre sur le peloton (on attend encore au-delà de 30 degrés), les bucoliques et ombrageuses traversées des forêts du Morvan lui permettront de souffler un peu. Le profil général de l’étape, plat comme une piste d’atterrissage, pourrait servir quelques impétueux baroudeurs. Mais les rares bosses de fin de parcours ne réduiront pas l’allure d’une meute menée par les équipes de sprinters. Cette étape leur est a priori réservée, et c’est la dernière avant un petit bout de temps. Les Columbia de Cavendish seront donc à l’attaque dans le final, avec même un dernier kilomètre en faux-plat descendant. Une arrivée inédite puisque jamais la caravane n’a posé son lourd attirail sur ces terres minières de Forgerons et de bovins charolais. Cette sixième étape est aussi la plus longue du Tour. Mais elle pourrait faire souffrir beaucoup moins que celle du lendemain avec une arrivée jugée aux Rousses en moyenne montagne. La route va s’élever progressivement à présent. Alors ils seront nombreux à vouloir profiter de l’électroencéphalogramme régulier de la course du jour. Après, le Jura, les Alpes, bref, la fin du royaume des sprinters.