RMC Sport

Rémy Di Grégorio contrôlé positif à l'EPO

L'Union cycliste internationale (UCI) vient d'annoncer la suspension à titre provisoire de Rémy Di Grégorio. Le coureur français de 32 ans a fait l'objet d'un contrôle anti-dopage positif le 8 mars dernier.

C'est une annonce qui pourrait bien sonner la fin de sa carrière. Dans un communiqué publié ce mercredi, l'Union cycliste internationale (UCI) a annoncé le contrôle positif de Rémy Di Gregorio. "Elle a notifié le coureur français Rémy Di Gregorio d’un résultat d’analyse anormal (RAA) pour présence de darbépoétine (dEPO) dans un échantillon collecté le 8 mars 2018 durant Paris-Nice", écrit l'UCI, qui précise que le coureur de l'équipe Delko-Marseille Provence KTM "a le droit de demander l’analyse de l’échantillon B et d’y assister".

Exclu du Tour de France en 2012

Le grimpeur de 32 ans, vainqueur d'une étape sur Paris-Nice en 2011, est suspendu à titre provisoire "et ce jusqu’à la résolution de l’affaire". En 2012, il avait déjà été suspendu par Cofidis, son ancienne équipe, dans le cadre d'une affaire de dopage et avait alors été exclu du Tour de France. Il avait été autorisé à courir de nouveau en 2013 par la cour d'appel d'Aix-en-Provence et Cofidis avait été condamnée par les prud'hommes de Marseille pour rupture abusive de contrat. Il a depuis remporté notamment le Tour de Taïwan en 2014 et une étape sur le Tour La Provence en février dernier.

RR