RMC Sport

Sarkozy, 100% VIP

-

- - -

Invité par la direction du Tour, le président de la République a suivi avec intérêt la bagarre entre Contador et Schleck dans l’ascension du Tourmalet.

Pour la troisième fois depuis qu’il est président de la République, Nicolas Sarkozy a rendu visite au Tour de France ce jeudi lors de la dernière étape pyrénéenne. Grand passionné de vélo, le chef de l’Etat a rejoint Christian Prudhomme, le directeur du Tour, dans sa voiture à Argelès-Gazost juste avant l’ascension du Tourmalet. Aux premières loges pour le duel entre Alberto Contador et Andy Schleck, il a apprécié le spectacle : « Le final a tenu toutes ses promesses, a-t-il déclaré. Ils ont la même force. Ils ont fait une étape exceptionnelle. Ce sont deux champions. C’est la classe. » Au sommet du Tourmalet, le président de la République n’a ensuite pas oublié de saluer Lance Armstrong qu’il avait reçu à l’Elysée au mois d’octobre dernier. « Hey, mon ami ! », lui a lancé, en français, le septuple vainqueur du Tour.

Sarkozy ne s’est pas fait prier pour lui rendre un nouvel hommage appuyé : « Son combat est fantastique. C’est une leçon de vie. C’était merveilleux de le voir dans une échappée mardi. Cela fait du bien au cyclisme. J’ai toujours été un amoureux du Tour. On a besoin de gens comme Lance Armstrong. » Avant de s’éclipser, le président de la République a pris la pause, entouré des trois stars de la Grande Boucle 2010, Lance Armstrong, Andy Schleck et Alberto Contador, non sans avoir auparavant demandé à ce dernier : « Comment se fait-il que l’Espagne ait tant de satisfaction avec ses sportifs ? » Envieux, M. le président ?

A.B