RMC Sport

Ballester : « Des aveux d’Armstrong ? Inimaginable »

Lance Armstrong

Lance Armstrong - -

Invité de l’Intégrale Sport ce samedi sur RMC, Pierre Ballester, journaliste et auteur du livre « L.A. confidentiel, Les secrets de Lance Armstrong », ne croit pas aux possibles aveux de l’Américain, déchu de ses sept victoires au Tour de France.

Pierre, vous attendez-vous à un grand déballage de Lance Armstrong ? Va-t-il jouer les repentis ?

Je vais jouer les pisse-vinaigres, mais ce n’est pas parce qu’une information est sortie, même dans le prestigieux New York Times, qu’on doit la prendre pour argent comptant. Il y a peut-être un fond de vrai mais… Pour l’heure, on envisage qu’Armstrong fasse son « coming-out ». C’est très pragmatique, on parle de business, on ne parle plus de vélo. J’ai encore du mal à croire qu’Armstrong passe lui-même aux aveux, c’est de l’ordre de l’inimaginable puisqu’il a bâti sa carrière sur le mensonge. En se dépouillant tel quel, il se mettrait totalement à nu et le discrédit pour lui, serait une humiliation.

Quelles motivations pourraient le pousser à se livrer ainsi ?

Je ne pense pas qu’il fasse ça pour revenir sur un vélo, pour un triathlon ou pour une course de VTT dans le fin-fond de l’Arizona. Sa notoriété est gravement affectée. Je pense qu’il le fait pour tenter de sauver ce qui reste encore à peu près debout : sa fondation contre le cancer. Il ne veut pas que ce soit affecté par les dommages collatéraux de tout ce déballage. La justice américaine fonctionne par le biais de négociations. Si les enquêtes fédérales et si l’administration fiscale commençaient à mettre leur nez dans la fondation, son mode de fonctionnement et sur la répartition de l’argent, peut-être trouveraient-elles quelque chose. C’est son dernier édifice qui tient debout. C’est la seule motivation suprême qui pourrait le faire passer aux aveux mais j’en doute fortement. Il est fait d’un autre bois, d’un autre métal. Il a un orgueil… Lance Armstrong qui avoue ? Dix minutes après, il se pend.

Vous ne croyez donc pas à ce qu’Armstrong dise tout…

C’est impossible. Ça créerait une révolution et ça voudrait dire quoi ? Dissoudre l’UCI ? Mettre quoi à la place ? Et qui a le droit de dissoudre l’UCI ? Le système des fédérations internationales et du sport mondial est ainsi organisé qu’ils sont en cooptation permanente. Ils s’élisent entre eux et ont déjà mangé au râtelier. Ils ont chacun leur pré-carré et leur terrain réservé. Je vois mal comment c’est possible. C’est totalement utopique. Il y a certes une commission indépendante mais il y en a déjà eu mandatées par l’UCI dans le passé et on a vu ce que ça avait donné… Comme disait Clémenceau : dès l’instant où il y a un emmerdement, on crée une commission.

Intégrale Sport