RMC Sport

Cavendish : « Un rêve de porter le Maillot Jaune »

Mark Cavendish

Mark Cavendish - -

Mark Cavendish (Omega Pharma-Quick Step) attend avec impatience d’en découdre samedi lors d’une 1ère étape du Tour promise aux sprinteurs. Avec en ligne de mire un objectif très clair pour l’homme de l’Ile de Man : le Maillot Jaune, qu’il n’a jamais porté et dont il rêve ardemment.

Mark, pour la première fois, le Tour de France s’élancera sans prologue. Une chance pour les sprinteurs comme vous de briguer le Maillot Jaune dès la 1ère étape.

C’est une grande opportunité dans ma carrière. Cela fait 50 ans que les sprinteurs attendent cela, d’avoir le maillot jaune dès la première étape. L’équipe est vraiment très motivée. C’est une bonne chose de faire un parcours comme cela. C’est bon pour notre sport que tous les types de coureurs puissent avoir le maillot jaune. Je pense que l’on peut remercier l’organisation du Tour. Je vais essayer de saisir cette opportunité.

Le tracé de cette année semble vous convenir.

C'est un tracé bien conçu avec différents parcours. Du coup, je pense que nous allons avoir beaucoup de vainqueurs différents et c'est une très bonne chose pour notre sport.

On vous sent ému lorsque vous évoquez ce Maillot Jaune.

Ce serait un rêve de le porter. Mais ce n'est pas donné à tout le monde. Il y a beaucoup de sprinters très forts et de très bonnes équipes de sprint ici. Nous ferons de notre mieux pour essayer de repartir avec samedi soir.

Que représente ce maillot, à vos yeux ?

Le Maillot Jaune est emblématique. Pas seulement dans le cyclisme, mais dans le sport. Chaque jeune cycliste qui regarde le Tour de France rêve de porter ce maillot un jour. J'ai eu la chance d'avoir le soutien nécessaire pour porter les maillots à points des trois Grands Tours : le Giro, le Tour de France et la Vuelta. Le Maillot Jaune est le seul qui me manque. Pouvoir le porter pendant au moins un jour… c’est une chose que n’importe quel coureur aimerait faire dans sa carrière. C’est un peu un rêve d’enfant.

Le Maillot Jaune est clairement votre objectif cette année. Et le vert ? En est-il encore un ?

Oui, comme chaque année. C’est un objectif clair pour moi et cela passera par des victoires d’étape. Je ne peux attaquer en montagne alors il faudra voir au jour au jour.

A lire aussi

Rolland : « J’ai de grosses ambitions »

Froome, chronique d'un sacre annoncé ?

L'actu du Tour de France