RMC Sport

Contador : « Je ne crois pas que ce soit le parcours idéal »

Alberto Contador

Alberto Contador - -

Même s’il est assez montagneux, Alberto Contador regrette que le parcours du Tour de France 2011 ne donne davantage d’épreuves chronométrées. L’Espagnol sait très bien qu’Andy Schleck n’est pas un spécialiste du contre-la-montre : « Je ne crois pas du tout que ce soit le parcours idéal. J'aurais préféré qu'il y ait plus de contre-la-montre. L'idéal, ça aurait été un chrono de 15 km la première semaine, un autre au milieu et un à la fin. J'aurais ainsi eu la possibilité de distancer les meilleurs grimpeurs. Je me souviens que lors de ma première victoire en 2007 il y avait eu 120 kilomètres de contre-la-montre. »