RMC Sport

El Farès : « Voeckler est impressionnant »

Julien El Farès

Julien El Farès - -

Présent dans l'échappée du jour mais repris à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée, le coureur de Cofidis pense que l'énergie dépensée lors de la première semaine a été fatale à sa réussite ce mardi. Il rend un hommage appuyé au maillot jaune.

Julien, comment expliquez-vous que l’échappée n’ait pas pu aller au bout ?

Je pense qu’on a quand même laissé beaucoup de forces au début de l’échappée pour sortir du peloton. Cela a mis du temps car on ne nous a pas laissé sortir comme ça. En plus de cela, les organismes étaient un peu épuisés parce que la première semaine n’a pas été facile. De plus, il faut quand même un temps d’adaptation au climat. Lors de la première semaine, on a eu un temps frais et humide et aujourd’hui il a fait un temps sec et lourd. Il faut également reprendre le rythme après la journée de repos. Ce n’était pas simple.

Cette journée de repos vous a-t-elle fait du bien après une première semaine compliquée ?

Oui, beaucoup. J’ai roulé pendant une petite heure et quart, mais quand même avec une certaine décontraction. J’espère avoir fait le plein d’énergie.

Connaissez-vous bien Thomas Voeckler, le maillot jaune ?

Oui je le croise quelquefois dans le peloton mais je n’ai jamais eu trop l’occasion de bavarder avec lui. Il réalise vraiment une super-saison, c’est impressionnant. On pourrait même dire que c’est le coureur le plus fort du peloton actuellement puisqu’il compte huit victoires depuis le début de la saison. Il est omniprésent sur toutes les courses. C’est quand même rare d’être présent de février à juillet. Ce qu’il fait est vraiment bien. En tout cas, les Français sont devant, comme cela on ne pourra pas nous critiquer.