RMC Sport

Fränk Schleck : « On a bien joué notre coup »

Fränk Schleck (à gauche) a réalisé la bonne opération du jour à Luz-Ardiden.

Fränk Schleck (à gauche) a réalisé la bonne opération du jour à Luz-Ardiden. - -

Troisième de l’étape à 10'' de Sanchez et premier des favoris au sommet de Luz-Ardiden comme au général, l’aîné des Schleck a confirmé qu’il faudra bien compter avec lui pour la victoire finale. Mais il se refuse à juger l’état de forme de Contador, principal rival de la fratrie luxembourgeoise.

Fränk Schleck, vous manquez la victoire d’étape pour poignée de secondes.

Avec toute l’équipe, on a bien joué notre coup aujourd’hui. On a pris nos responsabilités de bonne heure. J’ai failli reprendre les deux premiers, mais je suis content de notre course. On en avait envie. Sur un plan personnel, je me sentais bien. C'est dommage que je ne sois pas arrivé à rejoindre les deux de devant. Ils ont sprinté quand ils ont vu que je revenais. Je voulais gagner l'étape, mais il y aura d'autres occasions. Le plan était de durcir énormément la course au début du Tourmalet. Toute l'équipe a roulé, c'est impressionnant. Ce qu'a fait Jens (Voigt, ndlr) est incroyable.

Votre Tour a-t-il vraiment commencé aujourd’hui ?

(Sourire.) Non. Il faut quand même dire qu’on a fait 12 jours très difficiles où toute l’équipe a laissé beaucoup d’énergie, car il fallait rouler devant pour éviter les chutes. Ça nous a coûté énormément d’énergie et il faut désormais gérer la course en tenant compte de cela.

Avez-vous l’impression d’avoir le même Contador que les années précédentes face à vous ?

Ecoutez, je n’ai pas à juger de ça. Il faut le lui demander.