RMC Sport

Guimard : « Pas le droit de jeter l’opprobre sur Froome »

Cyrille Guimard

Cyrille Guimard - -

La prise de pouvoir de Chris Froome ce samedi sur le Tour de France a provoqué certaines réactions sceptiques. Cyrille Guimard, membre de la Dream Team RMC Sport, s’élève contre ces doutes.

« La suspicion, c’est le fil conducteur de tous les Tours de France. Autant c’était légitime au début des années 1997-1998 et jusqu’en 2007-2008, autant aujourd’hui je pense qu’on va un petit peu vite. C’est quand même très dommage. A chaque fois qu’un coureur réalise une performance, on lui colle systématiquement une étiquette dans le dos et on en fait un dopé en puissance. C’est, je crois, aller un petit peu vite et oublier tout ce qui est mis en place contre le dopage.

Quand vous regardez le classement général aujourd’hui, vous vous rendez compte qu’il y a des coureurs qui sont à des places auxquelles ils ne devraient pas être, alors que d’autres y sont. Je ne crois pas qu’on soit dans la même configuration de course qu’à l’époque d’Armstrong. Je pense qu’on a des pertes de mémoire. Si on veut parler de l’affaire Armstrong, de son équipe, ce n’est pas ce qu’on voit aujourd’hui.

« Plus proche de Merckx, Hinault et Fignon »

Ce qu’on voit est beaucoup plus proche de ce qu’on voyait à l’époque d’Eddy Merckx, de Bernard Hinault ou de Laurent Fignon. Et moins il y aura de dopage, plus il y aura d’écarts à l’arrivée. Le dopage nivelait surtout les valeurs. Chris Froome dit que sa victoire est 100% propre. On doit le croire, compte-tenu de tous les outils que nous avons pour dépister ceux qui trichent. Non seulement on doit le croire, mais on n’a pas le droit de jeter l’opprobre sur quelqu’un qui, pour l’instant, n’a eu aucun problème. Jeter la suspicion, ce n’est pas honnête. »

A lire aussi :

- Tour de France : Froome écrase déjà tout

- Tour de France : dix choses à savoir sur la Sky

- Froome se dit « propre à 100% »