RMC Sport

Les puncheurs ne perdent pas le Nord

-

- - -

Pour cette 3e étape du Tour de France entre Orchies et Boulogne-sur-Mer (197km), ce sont les puncheurs qui auront une nouvelle fois leur mot à dire. Car si les 130 premiers kilomètres de cette étape seront propices aux baroudeurs et aux rouleurs avec un parcours plat et certainement venteux, la suite de l’étape risque de faire mal aux jambes.

Avec quatre cols de 4e catégorie et deux de 3e catégorie (Col de Mont Violette, 1 km de montée à 9.2% et Col de Mont Lambert, 1.3 km de montée à 8.4%), les derniers kilomètres auront un faux air de classique ardennaise. Un final qui rappellera l’arrivée d’étape de dimanche à Seraing, avec une montée finale difficile (700m à 7,4%) qui pourrait sourire aux puncheurs comme Valverde ou les incontournables Sagan et Gilbert.

La meilleure chance française sera une nouvelle fois Sylvain Chavanel, champion de France ici même en 2011. Mais attention à ne pas sous-estimer des coureurs qui sont passés à côté de la deuxième étape. Julien Simon (189e à Seraing) et Rojas (192e) ont ainsi le profil pour briller sur ce genre d’arrivée.