RMC Sport

Mangel : « Je ne me voyais pas continuer »

-

- - -

Laurent Mangel (Saur-Sojasun) a été l’un des grands animateurs de la douzième étape du Tour de France. Pourtant, le Français était à la peine au début de la Grande Boucle. « Je sentais que ça faisait quelques jours que je commençais à récupérer. Ma douleur à la fesse est présente et elle le sera sans doute jusqu’à Paris. J’ai retrouvé des sensations, alors j’ai décidé ce matin de “faire le départ”. Mon côté offensif m’a fait passer 1er sur le premier col et au sprint intermédiaire. C’était peut-être un peu trop. Mais quand je me revois au soir de l’étape de Mûr, à l’hôpital de Lorient. Les docteurs ne pensaient pas que je pouvais continuer. Pendant les trois ou quatre jours qui ont suivis, j’ai galéré. Je ne me voyais pas continuer longtemps. Encore moins passer en tête le premier grand col du Tour. »