RMC Sport

Tour de France en direct (2e étape): Kittel s'impose au sprint devant Démare !

Kittel le plus fort à Liège

Kittel le plus fort à Liège - AFP

Après la victoire de Geraint Thomas (SKY) hier lors du contre-la-montre, le peloton du Tour de France quitte l'Allemagne pour rallier la Belgique ce dimanche entre Düsseldorf et Liège (203 kms). Une étape a priori réservée aux sprinteurs, mais qui pourrait réserver des surprises. A suivre en direct sur RMC Sport !

[18h10]

Kittel grimpe sur le podium du général

[17h46]

Inquiétude pour Delage, Bardet rassurant

Le coéquipier d'Arnaud Démare chez la FDJ a lourdement chuté à 30 kilomètres de l'arrivée. Il a eu beaucoup de mal à rentrer dans le bus de l'équipe française à l'issue de l'étape. En revanche, le leader d'AG2R, lui aussi pris dans cette chute collective, ne devrait pas garder de grosses séquelles pour la suite du Tour.

[17h44]

Le résumé de la 2e étape

[17h38]

Les porteurs des maillots distinctifs

Maillot jaune : Geraint Thomas (Sky)
Maillot vert : Marcel Kittel (Quick Step)
Maillot à pois : Taylor Phinney (Cannondale)
Maillot blanc : Stefan Küng (BMC)

Meilleure équipe : Sky

[17h35]

La réaction du combatif du jour

Yoann Offredo (Wanty) : "Je n'étais pas désigné dans les coureurs pour aller dans l'échappée ce matin mais j'avais ma petite idée au fond de moi. Je savais que le final était tortueux. De derrière ma télé, je sais que c'est toujours nerveux la première semaine. Même si cette échappée paraissait suicidaire, j'y ai toujours cru. C'est mon premier Tour, j'ai 30 ans, et j'ai envie de bien faire tout de suite. Gagner une étape ça aurait été le mieux, mais gagner un trophée de la combativité c'est bien aussi. Si on ne fait rien pour contrecarrer les sprinteurs, il suffit de ne faire qu'un kilomètre d'étape. Le vélo, c'est du suspense et des incertitudes et c'est ce qui fait sa beauté. Demain je n'irai pas devant (rires). Mais j'y retournerai après !"

[17h34]

Offredo élu combatif du jour

[17h31]

La réaction du Maillot Jaune

Geraint Thomas (Sky) : "C'était bon aujourd'hui. J'ai eu un sentiment assez spécial de porter ce maillot jaune. Malgré la météo, j'ai passé une bonne journée. J'étais dans le top 10-top 15 au moment de la chute et on a réussi à éviter les coureurs au sol. Tout est arrivé très vite, je n'ai pas vraiment vu ce qui s'était passé. J'ai vu que Froome était au sol et qu'il a dû changer de vélo, mais il n'y a rien de grave visiblement. Chaque journée en plus en jaune, c'est du bonus pour moi. Le truc, c'est vraiment d'éviter les chutes et de ne pas prendre pour acquis ce Maillot."

[17h26]

Pineau : "Un sprint royal"

Le membre de la Dream Team RMC Sport Jérôme Pineau revient sur la victoire de Kittel à Liège. "C’est un classement royal. Un sprint royal aujourd’hui. Démare finit un vélo derrière Marcel Kittel. C’est beaucoup pour un sprinteur. On peut repenser au final. A la chute de Michael Delage. A la crevaison d’Iniatas Konovalovas. Ce sont des petits éléments mis bout à bout qui font qu’aujourd’hui Arnaud est deuxième. Mais il est dans le coup, il est en forme. Il montre qu’il est parmi ces grands. Maintenant il faut qu’il gagne. Deuxième ce n’est pas premier. Ça fait une grosse différence."

[17h16]

Le top 5 de la 2e étape

Kittel, Démare, Greipel, Cavendish, Groenewegen

[17h13]

La réaction du vainqueur du jour

Marcel Kittel (Quick Step) : "Je ne sais pas quoi dire. C'était un départ incroyable en Allemagne pour moi devant mon public. C'était faux de dire que je n'avais pas la pression pour gagner aujourd'hui. C'était un grand objectif pour moi. Pour être honnête, le plan initial dans le sprint n'a pas du tout marché. J'ai perdu la roue de Trentin donc j'ai choisi moi-même les roues et j'ai fait parler ma puissance pour aller jusqu'à la ligne en tête."

[17h09]

Les réactions au micro de RMC Sport

Cyril Gautier (AG2R): "La pluie a fait la course. Sur le rond-point ça a glissé et un gros groupe a été mis au sol, dont Froome et Bardet chez nous. On s'est tous mis au travail derrière pour les ramener. J'ai vu que Romain s'étirait un peu le dos à l'arrivée on fera le point ce soir j'espère que ce n'est rien de grave."

Thomas Boudat (Direct Energie), dans l'échappée du jour : "On avait pour consigne de faire le premier grimpeur donc j'ai suivi la première attaque et c'était parti pour la journée. Le peloton ne nous a pas laissé de marge mais on savait que c'était compliqué d'aller au bout. Après dans la descente je n'ai pas pris de risques et j'ai laissé le duo s'en aller. Quand on a vu qu'ils nous laissaient pas plus de trois minutes, c'était sûr que les sprinteurs ne voulaient pas se louper. C'est plaisant d'être à l'avant, surtout pour mon premier Tour. Je n'avais jamais vu autant de monde sur la route !"

[17h05]

Victoire de Marcel Kittel ! (Quick Step)

Il devance Arnaud Démare (FDJ) au sprint sur la ligne. L'Allemand est en pleurs après ce succès.

[Flamme rouge]

L'échappée engloutie

C'est terminé des espoirs de victoire de Phinney et Offredo. Place au sprint massif !

[3 kms]

Moins de 500m d'avance pour le duo de tête !

Le GPS indique toujours 20 secondes d'avance, mais plus que 360 mètres d'écart entre le duo et le peloton. Ca va être serré jusqu'au bout !! La victoire d'étape n'est pas impossible pour Phiney ou Offredo !

[5 kms]

L'écart chute rapidement (33 secondes)

Ca va être compliqué pour les deux échappés. Le peloton a accéléré le rythme et semble fondre sur le duo de tête. Mauvaise nouvelle pour Arnaud Démare : il a perdu deux coéquipiers. Un dans la chute (Delage) , et l'autre à cause d'une crevaison (Konovalovas).

[10 kms]

Encore 50 secondes d'avance pour le duo à 10 bornes de l'arrivée !

Bel effort de Phinney et Offredo, qui font tout pour retarder le retour du peloton emmené par les équipes de sprinteurs !

[14 kms]

Phinney rejoint en tête par Offredo

Alors qu'il était parti seul une fois la côte d'Olne franchie, Phinney a été rejoint en tête de course par le Français Yoann Offredo. Le duo compte 45 secondes d'avance sur le peloton. A l'inverse, Pichon est rattrapé. Boudat va suivre.

[16 kms]

Le ralenti de la chute de Froome et Bardet

Aucun coureur n'a abandonné après cette chute collective.

[18 kms]

Phinney prend le maillot à pois et accélère en tête

L'Américain de la Cannondale est de nouveau passé en tête de la deuxième difficulté du jour à la côte d'Olne (4e cat.). Avec deux points, il est assuré de porter le maillot à pois demain. Dans la foulée, Phinney semble ne pas se relever et part en solitaire !

[21 kms]

Le point sur la course

Toujours quatre hommes en tête avec 30 secondes d'avance sur le peloton : Offredo (Wanty), Boudat (Direct Energie), Pichon (Fortunéo) et Phinney (Cannondale).

Derrière, une chute à l'avant du peloton a crée une petite cassure. Froome et Bardet ont notamment été mis au sol. Le Britannique vient de changer de vélo. Le petit groupe d'attardés a pu rejoindre l'arrière du peloton.

[28 kms]

Froome et Bardet distancés

Après cette chute, Froome et Bardet sont logiquement distancés par le peloton. Le Français a le genou droit ouvert. Le grupetto produit désormais son effort pour revenir. Heureusement pour eux, le peloton s'est relevé.

C'est un coéquipier de Kristoff en 4e position qui a glissé en sortie de rond-point, entraînant les autres dans son sillage. Une chute violente, contre un terre-plein central. 

[30 kms]

Chute dans le peloton, Froome et Bardet à terre !

La première grosse chute massive dans le peloton à la sortie d'un rond-point à 30 kilomètres de l'arrivée. Plusieurs membres de la Sky sont au sol dont Christopher Froome, et Romain Bardet également a été mis au sol ! Les deux coureurs sont attendus par leurs équipiers et ont pu repartir.

[30 kms]

La 2e leçon du jour : le train des sprinteurs

[37 kms]

L'écart fond pour les échappés

Plus qu'une minute d'avance pour Offredo, Boudat, Pichon et Phinney. Les équipes de sprinteurs ont pris les choses en mains désormais et on se dirige tout droit vers un regroupement général.

[40 kms]

Difficile d'échapper au sprint massif à Liège

[44 kms]

Le Tour en Belgique

Au revoir l'Allemangne, le peloton a franchi la frontière belgo-allemande. Rendez-vous à Liège dans 45 kilomètres, toujours 2'20 d'avance pour les quatre hommes de tête.

[47 kms]

C'est très dur pour quelques coureurs

La route s'élève un peu désormais pour quelques kilomètres vallonnés. La traversée d'Aix a remis le peloton en file indienne. C'est dur pour Gallopin, touché à la cheville, ou pour Pinot qu'on a vu en bout de peloton. La route est toujours aussi détrempée et dangereuse !

[52 kms]

La pluie redouble d'intensité

Après une accalmie, c'est de nouveau le déluge sur la route du Tour. Le peloton négocie prudemment les virages serrés sur les pavés d'Aix-La-Chapelle. A l'avant, Pichon semble un peu à la peine et commence à sauter quelques relais.

[57 kms]

Le peloton à Aix-La-Chapelle

La Belgique se profile tout doucement désormais pour les 195 coureurs du Tour après le passage dans la ville impériale allemande. L'écart est de 2'30 pour les échappés.

[59 kms]

Molard brave le crachin

[62 kms]

Cyrille Guimard livre son avis sur la polémique des combinaisons de Sky

Le membre de la Dream Team RMC Sport réagit au coup de colère de la FDJ sur Sky : "La pénétration dans l'air répond à un certain nombre de règles. Si vous avez une surface totalement plane, le vent fera ventouse. Donc Sky a mis des grains pour diminuer la résistance à l'air. Il y a un règlement, les commissaires doivent le compulser et ensuite ils doivent l'appliquer s'il y a des sanctions à prendre ou pas. Il y a 40 ans ? On savait déjà tout cela, mais on n'avait pas les moyens techniques de le faire. Je ne suis pas contre, mais tant que ça reste dans le règlement. C'est aux commissaires de juger."

[67 kms]

Les favoris du jour selon les bookmakers

Kittel
Démare
Sagan
Groenwegen

Greipel
Cavendish
Bouhanni
Kristoff
Matthews

[73 kms]

La leçon du jour : les sprinteurs

[77 kms]

Le point sur la course

A un peu moins de 80 kilomètres de Liège, toujours quatre hommes en tête de course, dont trois Français: Offredo (Wanty), Pichon (Fortunéo), Boudat (Direct Energie) et l'Américain Phinney (Cannondale). Avec 1'50 d'avance sur le peloton, toujours attentif à ce que l'écart ne se creuse pas.

[82 kms]

La réponse de Sky par rapport à la combinaison polémique

Un peu plus tôt, on vous parlait d'un coup de gueule de la FDJ contre les combinaisons (le Vortex) utilisées par la Sky lors du contre-la-montre d'hier. La réponse de la formation britannique n'a pas tardé. Pour le directeur sportif Nicolas Portal, il n'y a pas lieu de polémiquer.

A lire >> Tour de France : selon Sky, sa combinaison est "évidemment" légale

[86 kms]

Gare au coup de bordure !

Pluie, vent de travers... "Les favoris ont intérêt à se mettre en bonne position" prévient notre membre de la Dream Team RMC Sport, Cyrille Guimard, qui pense qu'un coup de bordure peut-être organisé dans ces conditions météorologiques difficiles au passage ravitaillement.

[88 kms]

Arnaud Démare à la recherche de son premier succès sur le Tour

Tout récent champion de France devant Nacer Bouhanni, Arnaud Démare (FDJ) aimerait enfin débloquer son compteur personnel sur le Tour de France. La FDJ attend depuis 14 ans de remporter un sprint massif !

[99 kms]

La FDJ est colère !

La combinaison utilisée par Sky, dont quatre coureurs ont terminé dans les huit premiers, sur le contre-la-montre inaugural du Tour de France samedi, fait râler Frédéric Grappe, le directeur du pôle performance de la FDJ.

A lire >> La combinaison de Sky fait râler la FDJ

[105 kms]

Sinon, il faut s'attendre à quoi dans cette 2e étape ?

Le peloton se reconstitue ce dimanche pour une deuxième étape du Tour de France entre Düsseldorf et Liège promise à un sprinteur. Marcel Kittel ? 

A lire >> Tour de France: à quoi faut-il s'attendre sur la 2e étape?

[108 kms]

Kristoff règle le sprint intermédiaire du peloton

Les quatre hommes de tête sont évidemment passés en premiers sur la ligne du seul sprint intermédiaire de la journée à Mönchengladbach (km 83). Dans l'ordre : Boudat (20 pts), Phinney (17), Pichon (15) et Offredo (13).

Du côté du peloton, Alexandre Kristoff (Katusha) a réglé le sprint (11 points) devant Colbrelli (Bahrain), Matthews (Sunweb) et le champion de France Démare (FDJ).

[113 kms]

Point météo : il pleut sur la route du Tour

Comme hier, la pluie s'est encore invitée pour accompagner le peloton. La chaussée est désormais détrempée et il va falloir surveiller d'éventuelles chutes dans les virages. L'écart est stabilisé à 2'30 sur les échappées, et pour le moment on ne sent pas de nervosité chez les coureurs chaudement habillés.

[115 kms]

Phinney virtuel maillot à pois

L'Américain a franchi en tête le sommet de la côte de Grafenberg au kilomètre 7. Il a donc pris le seul point mis en jeu dans cette petite difficulté de 4e catégorie. Il en restera un à prendre au kilomètre 183 à la côte d'Olne (4e cat.)

[118 kms]

Tony Gallopin s'accroche

Victime d'une chute dans le chrono de Düsseldorf, Tony Gallopin a vu son pied doubler de volume. Le coureur français de la Lotto-Soudal va s'accrocher pour rester au contact du peloton toute la journée.

[120 kms]

Un troisième abandon sur la route du Tour

Après les chutes de Valverde (Movistar) et Izaguirre (Bahrain) hier dans la première étape, un troisième abandon a eu lieu ce dimanche. Touché lui aussi hier et victime d'une entorse de la cheville, Luke Durbridge (Orica) a mis pied à terre. Reste donc 195 coureurs dans le peloton.

[122 kms]

La présentation de l'étape

[126kms]

Le point sur la course

A 126 kilomètres de l'arrivée, quatre hommes sont en tête. Il s'agit de Taylor Phinney (Cannondale), Thomas Boudat (Direct Energie), Yoann Offredo (Wanty) et Laurent Pichon (Fortunéo). Tous les quatre disputent leur premier Tour de France ! Ils ont attaqué dès le kilomètre 0. Ils comptent pour le moment près de 2'30 sur le peloton, qui ne leur accorde pas beaucoup de marge.

[13h09]

Le profil de la 2e étape

Pas de difficultés majeures pour le peloton, alors que les premiers points du Prix de la Montagne seront distribués au fil des 203 kilomètres.

[13h07]

Bonjour...

... et bienvenue sur RMC Sport pour suivre en direct la deuxième étape du Tour de France entre Düsseldorf (Allemagne) et Liège (Belgique). Un parcours plat, destiné à un sprint massif. Geraint Thomas (Sky) ne devrait donc pas trembler pour défendre son Maillot Jaune, mais qui sait ?